close
  • edit rss_feed

    Timothée Jaussoin’s feed

    Please talk with me before sending me an invitation :) If you have any questions about Movim, XMPP or something related, please ask it in the official chatroom : movim@conference.movim.eu. If you have any questions about the state of the environment and the climate change, please ask yourself what you can do.

    Blog

  • chevron_right

    Le monde du logiciel est en train de se détruire... Manifeste pour un développement plus durable

    Timothée Jaussoin · Sunday, 1 December - 22:25 edit · 1 minute

Je tiens à vous partager ce super article qui résume parfaitement mon point de vue sur le monde du logiciel.

Après avoir passé 5 ans en tant que développeur "professionel" (rémunéré) dans le monde du Web (et environ 10 de façon non rémunéré), je suis personellement fatigué de celui-ci.

Je suis fatigué de sa complexité, du fait que nous tournons en rond:

  • le Cloud n'est qu'une version moderne des mainframes, partager les resources et le temps pour mutualiser les coûts
  • le "nouveau" language/framework qui permettra de développer qu'une fois et déployer partout, nous avons eu Java, Qt, et maintenant React Native ("partout étant Android et iOS…) ou des trucs moches comme Electron

Les couches et couches et couches de technologies qui au final ne font que n'ajouter de la complexité sur un problème qui ne devrait pas être là en premier lieu.

L'intégralité de la partie chat de Movim tiens dans un fichier en pure Javascript de moins de 1000 lignes. Je n'utilise strictement aucune dépendances. Ce chat gère les emojis, l'édition des messages, le regroupement des bulles, l'historique, les salons de discussion, les pièces jointes, les stickers, les séparateurs de lecture/de journée… soit des fois plus de fonctionnalités que des applications comme Slack, Mattermost ou autres qui pèsent des dizaines de mégà.

Au final nous ne redéveloppons que les mêmes outils, les mêmes solutions, de façon plus lourdes et plus lentes. Pourquoi nous faut-il télécharger des dizaines de méga de données pour lire un article ou pour réserver un billet de train là où il nous fallait que quelques dizaines de ko il y a a peine 20 ans?

De mon coté je vais essayer de continuer, un temps, ce travail, en essayant de choisir les entreprises qui font tout pour éviter ça. Je vais aussi continuer à essayer de montrer qu'il est possible de faire des logiciels novateurs, léger et fonctionnels tout en étant léger et performants.