close
  • chevron_right

    Le squat relooké ZAD à Eclepens

    François Brutsch · Thursday, 29 October - 10:20 edit

Heidi.News présente l'occupation d'une colline destinée à l'extension d'une carrière à Eclepens comme "la première ZAD suisse", sur le modèle de Notre-Dame des Landes qui n'est pas devenue un aéroport grâce à une action militante. Le mot squat est certes un anglicisme, mais connu de toutes et tous. Le recours à une terminologie franco-française récente, même ironiquement pseudo-administrative, y ajoute-t-il quelque chose?

Mais surtout, la chose n'a rien de nouveau, elle est inscrite depuis longtemps dans l'histoire sociale et la mémoire militante. Et aussi en dehors des problématiques de logement ou d'urbanisme: l'occupation du chantier de la centrale nucléaire de Kaiseraugst remonte à 1975...

  • Des orchidées contre le béton au cœur de la première ZAD suisse

    Au milieu du chemin, la barricade de palettes, de pneus et de fil barbelé donne le ton. Les militants installés en haut de la colline de Mormont, à Eclepens, sont là pour y rester. Décidés à tenir leur position aussi longtemps que nécessaire, les activistes écologistes de la première ZAD de Suisse nous rencontrent sur place… sans pour autant nous ouvrir toutes les portes. Pourquoi on en parle. L'installation d'une zone à défendre, ou ZAD, est un mode de protestation inédit en Suisse. Mis en lumiè