close
  • person chevron_right

    Guillaume CHILLOUX – Monday, 13 May - 20:31

    Jean-Pierre Morfin : Transformer Dolibarr en serveur CalDAV/CardDAV


  • share chevron-right

    Jean-Pierre Morfin : Transformer Dolibarr en serveur CalDAV/CardDAV

    Dolibarr est un Progiciel de Gestion Intégré (P.G.I.), il est développé par une grande communauté d'utilisateurs francophones spécialement dédié aux TPE/PME, indépendants, auto-entrepreneurs et associations. C'est un logiciel libre fonctionnant dans un environnement PHP/MySQL. Dolibarr s'utilise au travers d'un simple navigateur web comme Mozilla Firefox et est accessible par tous les postes Windows, Mac ou GNU/Linux du réseau local. Son utilisation depuis le terrain à partir d'un téléphone n'est pas idéal compte tenu de la taille des écrans, et de la nécessité à être connecté.e au serveur. Ce constat nous a motivé à créer un module Dolibarr qui permet d'utiliser les applications natives des smartphones et tablettes : carnets d'adresses, agenda, todo list. Habitués à la synchronisation de ces éléments avec différents services comme Owncloud/Nextcloud, créer un serveur CalDAV et CardDAV permettant d'accéder à ses données d'entreprise était une évidence. C'est ce que fait le module CDAV en s'appuyant sur la bibliothèque PHP de référence : Sabre/DAV. Après avoir installé ce module sur votre instance Dolibarr, les utilisateurs vont pouvoir, à l'aide d'une url fournie par le module et de leurs identifiants Dolibarr, connecter leurs appareils Android et iOS mais aussi n'importe quel logiciel prenant en charge les protocoles CalDAV et/ou CardDAV. Parmi ceux-ci, on remarquera l'application de bureau Thunderbird grâce aux extensions Lightning, TBSync et sa sous extension pour ces protocoles. Après synchronisation, on a ainsi accès, même en mode déconnecté, aux informations des contacts Dolibarr, de son agenda et de ses tâches de projet. La synchronisation est bidirectionnelle et les modifications des informations sur le terrain seront rapatriées sur Dolibarr lors de la prochaine synchronisation. Les utilisateurs Dolibarr ayant accès aux agendas des autres collaborateurs pourront aussi synchroniser ces données dans des calendriers séparés. Pour aller plus loin, le module CDAV a la capacité de générer des tâches de projet à partir des documents de type commandes ou propositions rattachés à un projet à partir des lignes de type service qu'ils contiennent. Lors de la validation d'un projet, CDAV crée des tâches débutant à la date de début du projet. Il est alors facile de les déplacer dans le temps, de changer leur affectation à partir de Thunderbird et d'organiser le planning de l'entreprise Befox a des clients qui utilisent ce module pour gérer les interventions de leurs techniciens qui retrouvent sur le terrain leur planning, les tâches à réaliser, les coordonnées de leurs clients et peuvent saisir facilement leur compte rendu d'intervention en validant les tâches dans l'application Android Open Tasks. Le suivi d'un projet dans Dolibarr prend alors tout son sens, surtout avec des équipes mobiles. La synchronisation Android est assuré par l'application DAVx⁵ aussi disponible sur F-Droid Pour soutenir ce projet libre, le module CDAV est aussi disponible sur la place de marché Dolistore Original post of Jean-Pierre Morfin.Votez pour ce billet sur Planet Libre.

    group_work PlanetLibre 13 May

  • person chevron_right

    Guillaume CHILLOUX – Tuesday, 23 April - 10:02

    wilfried caruel : CityzenApp l’application android


  • share chevron-right

    wilfried caruel : CityzenApp l’application android

    Présentation Cityzen App Cela fait longtemps que je n’ai pas écrit pour le blog, pour cet article on va parler d’une application « Android » géolocalisée. L’application s’appelle « Cityzen » Elle va pouvoir vous faire découvrir une étape durant vos vacances, une ville ou encore votre commune. Elle permet de voir les « POI » de votre position (si vous voulez) elle incorpore « OpenMapStreet », Elle est diffusée sous licence « MPL 2.0«  Concernant l’application :: Boulangerie pharmacie Transport Station essence Restaurant Centre commerciaux Favoris Carte OSM Moteur de recherche Partage Je n’ai pas écrit tous les points disponibles, il y a distributeur de billets ou les magasins de téléphonie entre autres. L’application a été créée par ‘’CityZen Project’’ La vidéo Mon avis Je ne suis pas friand des applications qui permettent d’avoir des informations géolocalisables, vu qu’il n’y a pas grand-chose par chez moi. Il ne garde pas l’historique de navigation, c’est très bien. Pour ce qu’il est des hôpitaux, pharmacies etc je trouve ça bien qu’un service de ce type existe. Elle permet de se repérer rapidement dès le démarrage, peu être plus «  user friendly » que les applications basées sous « OSM ». On va me dire que je n’ai qu’à contribuer mais pourquoi ne pas ajouter une catégorie monument et ou toilettes pour les touristes. J’ai peu être mal cherché mais je ne l’ai pas trouvé sous le play store de Google. Je n’ai pas de compte « OSM » pour le moment, mais pour ceux qui ont on un vous pouvez, ajouter, modifier des adresses directement dans l’application. Vous utilisez ce genre d’application ? Autorisations android.permission.ACCESS_COARSE_LOCATION android.permission.ACCESS_FINE_LOCATION android.permission.ACCESS_WIFI_STATE android.permission.ACCESS_NETWORK_STATE android.permission.INTERNET android.permission.WRITE_EXTERNAL_STORAGE android.permission.READ_EXTERNAL_STORAGE   Liens Site Officiel Page Github Page Fdroid Original post of wilfried caruel.Votez pour ce billet sur Planet Libre. Articles similaires wilfried caruel : MobiPerf : l’application opensource de la semaine (27/03/2014) wilfried caruel : AppBak : L’application android de la semaine (20/03/2014) wilfried caruel : Open Training : L’application android opensource de la semaine (29/05/2014) wilfried caruel : Root verifier : l’application android opensource de la semaine (24/07/2014) wilfried caruel : PixelKnot : l’application opensource de la semaine (31/07/2014)

    group_work PlanetLibre 22 April

  • person chevron_right

    Guillaume CHILLOUX – Friday, 19 April - 21:13

    Sortie de Tchap, messagerie d'état basé sur Matrix et Riot


  • chevron-right

    Sortie de Tchap, messagerie d'état basé sur Matrix et Riot

    Le gouvernement français vient de publier Tchap, solution de messagerie sécurisée basée sur Matrix et Riot Cette solution est développée par la direction interministérielle du numérique (Dinsic) et par l'entreprise franco-britannique New Vector (derrière le développement de matrix/riot). Le but étant d'avoir une solution de messagerie sécurisée et hébergée sur des serveurs français (cloudwatt il semblerait) Avec des contributions de l'ANSSI et de Thales (qui édite Citadel, un fork de Riot) Le dépôt est là (https://github.com/dinsic-pim) C'est une fédération privée et c'est pour l'instant réservé aux personnes disposant d'une adresse en @gouv.fr ou d'un domaine accepté par les administrateurs. À noter que les messages secrets défense (et au dessus) ne sont pas autorisés a être transmis par cette messagerie Une présentation de "Matrix dans l'état français" durant le FOSDEM Le nom de cette solution est une référence à Claude Chappe inventeur du sémaphore, et non pas au tchip À noter qu'à peine sortie, il y a un petit souci de sécurité (https://twitter.com/fs0c131y/status/1118798769334759424) La raison serait "Dû à un problème de filtrage sur l'adresse e-mail lors de l'inscription, j'ai réussi à m'inscrire sur l'application en tant qu'employé de l’Élysée sans avoir d'adresse e-mail officiel" article de 01net Et Exodus Privacy indique qu'il y a 2 trackers (https://reports.exodus-privacy.eu.org/fr/reports/71423/) Télécharger ce contenu au format Epub Commentaires : voir le flux atom ouvrir dans le navigateur

    group_work LinuxFRJournaux 19 April

  • person chevron_right

    Guillaume CHILLOUX – Saturday, 23 March - 22:43

    Mobicoop, une alternative « libre » à Blablacar


  • chevron-right

    Mobicoop, une alternative « libre » à Blablacar

    Pour ceux qui ont déjà pratiqué le covoiturage, vous connaissez probablement BlaBlaCar, le leader mondial du covoiturage. Mais connaissez vous Mobicoop ? L'association covoitura-libre.fr a été créée en 2011, date à laquelle le modèle économique de BlaBlaCar a changé ; il est depuis nécessaire de payer une commission au site sur chaque trajet. Ces commissions peuvent parfois atteindre plus de 25%, notamment sur les trajets courts. En 2017, l'association a décidé de se transformer en coopérative afin de se donner les moyens d'améliorer la quantité et la qualité des offres de covoiturage proposées sur leur site. Qu'est ce qui différencie Mobicoop de BlaBlaCar ? le site ne prend aucune commission les conducteurs et passagers recherchent l'esprit du covoiturage véritable : on partage les frais de route et on s'arrange entre nous. C'est le contraire de ce qu'on peut parfois voir sur BlaBlaCar où certains passagers ont payé et considère donc que le conducteur doit faire taxi. De l'autre côté, certains conducteurs ne sont pas du tout arrangeant et dépose tout le monde sur une bretelle de sortie d'autoroute car ça l'arrange. le site est transparent ; rien n'est fait pour empêcher le conducteur et le passager de dialoguer. Sur BlaBlaCar, il faut d'abord payer avant d'obtenir le numéro de téléphone. Quel rapport avec le libre me direz vous ? Pas énormément si ce n'est que tout le développement du nouveau site web pour les membres de la coopérative s'appuie essentiellement (uniquement ?) sur des logiciels libres. La messagerie instantanée utilise Rocket.Chat, le système de partage de documents utilise NextCloud et la gestion de projet est assurée par Wekan. C'est un choix délibéré de l'équipe dirigeante de la coopérative. En ce moment la coopérative cherche à attirer de nouveaux sociétaires pour assurer son développement. Si vous covoiturez, ou non, et que vous voulez en savoir plus, rendez vous sur https://lacampagne.mobicoop.fr Télécharger ce contenu au format Epub Commentaires : voir le flux atom ouvrir dans le navigateur

    group_work LinuxFRJournaux 21 March