close
  • Hu chevron_right

    Les feux d'artifices du 14 juillet n'auront pas la même saveur à cause du Covid-19

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Monday, 13 July - 06:59 · 5 minutes

Feux d

14 JUILLET - Fêtera, fêtera pas? Le 14 juillet n’est plus que dans quelques petits jours et de nombreuses communes et villes n’ont pas encore communiqué sur le maintien ou non des festivités pour la fête nationale. Toutefois, à cause des mesures sanitaires inhérentes à la crise du Covid-19 , nombre d’entre elles ont déjà annoncé l’annulation de leurs programmes et feux d’artifices.

En effet, l’une des règles principales à respecter est de ne pas dépasser les 5000 participants lors des rassemblements. Ainsi, plusieurs grandes villes ont annoncé un 14 juillet sans festivité cette année.

Bordeaux a dû annuler son bal des pompiers et son feu d’artifices. Pas de feux non plus pour Marseille, Caen, Cherbourg, Cannes ou encore Dauville qui devait fêter les 160 ans de la station balnéaire, rapporte France 3 Normandie , citant la mairie de la ville.

“On ne peut même pas imaginer l’organiser. Tous les ans, nous avons minimum 20.000 personnes qui viennent assister au feu d’artifice. Les conditions sanitaires sont ingérables dans ces conditions. Et les rassemblements de plus de 5000 personnes étant interdits jusque fin août, nous l’avons annulé pour cette année. Il n’y aura rien à la place, sauf quelques animations dans les petites communes voisines”.

Le programme spécial du 14 juillet parisien

Mais le 14 juillet 2020 ne sera pas complètement sombre: des feux d’artifices sont quand même prévus, notamment le plus grand d’entre tous, celui de la tour Eiffel. Avant cela, une cérémonie militaire aura également lieu.

Le défilé sur les Champs-Élysées

La cérémonie est en effet prévue en format réduit sur la place de la Concorde et comprendra un hommage aux soignants et à la société civile, dont 1400 représentants invités dans les tribunes, a indiqué l’Elysée.

- 4500 présentes sur place

Dans le respect des règles de distanciation physique, la cérémonie sera réduite à 4500 personnes, dont 2500 participants et 2000 invités en tribune, principalement 1400 soignants et représentants de la société civile, en hommage à l’ensemble des acteurs mobilisés pendant la crise sanitaire.

Seront notamment invités les familles de soignants ayant perdu la vie durant l’épidémie, des soignants de toutes les régions, ainsi que des représentants de métiers très sollicités pendant l’épidémie, sans oublier des soignants des armées de l’opération Résilience.

- Pas de descente des Champs-Élysées

Les soignants ne défileront pas, mais la cérémonie comprendra un “tableau d’hommage” aux professionnels de santé. Il n’y aura pas de blindés ni des troupes à pied descendant les Champs-Elysées cette année, mais comme chaque année, en revanche, une cinquantaine d’avions et une vingtaine d’hélicoptères défileront dans les airs, dont l’emblématique Patrouille de France.

- Pas de public sur les Champs

L’événement, qui rassemble d’habitude une foule compacte tout le long de l’avenue des Champs Elysées pour voir défiler plus de 4000 militaires, ne sera pas ouvert au public, mais uniquement retransmis à la télévision.

Le feu d’artifice de la tour Eiffel

- Pas de public

Le feu d’artifices sera bien tiré depuis la Tour Eiffel, mais sans public , épidémie oblige. Faisant appel au sens des responsabilités et au civisme des Parisiens, la maire de Paris Anne Hidalgo et le préfet de police Didier Lallement ont décidé de “modalités d’organisation particulières”: “le public ne pourra être accueilli au sein d’un large périmètre autour de la Tour Eiffel”, ni assister au concert organisé sur le Champ-de-Mars par Radio France “qui se tiendra à huis clos cette année”.

- Accès fermés sauf riverains et métros fermés

“En application d’un arrêté du Préfet de Police, une large zone d’exclusion sera mise en place autour du site afin d’assurer la sécurité du feu et de prévenir tout éventuel attroupement de personnes”, ajoute le communiqué, précisant que les Parisiens sont “invités à suivre la retransmission télévisuelle du feu d’artifice”.

Des restrictions d’accès seront mises en œuvre dès 11 heures sur le Champ-de-Mars et à compter de 16 heures autour du site de Trocadéro et sur le pont d’Iéna.

Et à compter de 19 heures, une large zone s’étendant du pont de Grenelle jusqu’au pont de l’Alma, englobant le Champ-de-Mars et le site du Trocadéro, sera “strictement interdite au public”, à l’exception des riverains, résidents des hôtels et professionnels en mission “sur présentation d’un justificatif”. Plusieurs stations de métro seront également fermées au sein du périmètre interdit et en périphérie.

Voir les feux d’artifices depuis sa fenêtre

Enfin, la capitale ne sera pas la seule à voir son ciel illuminé ce soir-là. Certaines villes et communes ont décidé de maintenir ces festivités, le nombre maximal de spectateurs ne devant pas être atteint.

En effet, selon France 3 PACA , Saint-Jean-Cap-Ferrat a annoncé maintenir ses animations musicales et son feu d’artifice, de même que Isola 2000, Beaulieu-sur-Mer ou encore Saint-Martin Vésubie

À l’autre bout de la France, dans le Nord, quelques villes de la métropole de Lille, telles que Roubaix et Wattrelos, ont annoncé maintenir leurs feux d’artifices à défaut de pouvoir organiser les festivités habituelles. Ainsi, d’après le site actu.fr , les villes de La Madeleine et d’Hellemmes tireront des feux plus haut que d’habitude dans le ciel pour que plus d’habitants puissent les voir depuis chez eux, en toute sécurité.

À voir également sur Le HuffPost: Voilà à quoi ressemble une fête nationale américaine (et ses feux d’artifice) vue du ciel

  • Pictures

  • visibility