close
  • Jo chevron_right

    La liste noire des smartphones qui émettent trop d’ondes

    news.movim.eu / JournalDuGeek – Saturday, 24 August - 07:30

Si le débat sur la nocivité des ondes électromagnétiques émises par les téléphones fait toujours rage, l’Agence nationale de sécurité sanitaire a préconisé l’an dernier de « privilégier l’acquisition de téléphones affichant les débits d’absorption spécifique (DAS) les plus faibles ». Mesuré en watt par kilogramme (W/kg), le DAS ne doit pas dépasser les 2 W/kg au niveau de la tête et du tronc, et 4 W/kg au niveau des bras et des jambes. Les mesures doivent être réalisées à 0,5 cm de la peau au niveau du tronc.

Épinglés et à éviter

Les smartphones épinglés par l’ANFR ont dépassé ces mesures, et ils ont fait l’objet d’un rappel à l’ordre de la part de l’ANFR : plusieurs ont été mis à jour afin de réduire leur rayonnement, d’autres ont été rappelés par leur constructeur, d’autres enfin ont écopé d’une interdiction et d’un retrait du marché.

Les smartphones qui ont été mis à jour sont les suivants :

– Pixi 4 (6 pouces) d’Alcatel
– Access 50 d’Archos
– Star Plus d’Echo
– F23 de Hisense
– Honor 8 de Huawei
– M Bot 60 de Logicom
– Nokia 3 (TA-1032DS) de Nokia/HMD
– Nokia 5 de Nokia/HMD
– Nokia 6.1 (TA-1043) de Nokia/HMD
– Tommy 2 Bouygues Telecom de Wiko
– View de Wiko
– Mi Mix 2S de Xiaomi
– Redmi Note 5 de Xiaomi

Les appareils rappelés par leur fabricant :

– X1 TP902 de Neffos
– Hapi 30 d’Orange

Enfin, les smartphones retirés du marché :

– X4 Soul Mini S d’Allview
– S8 de Leagoo

Si vous possédez un de ces appareils et qu’il bénéficie d’une mise à jour ou s’il fait l’objet d’un rappel, renseignez-vous sur le site du constructeur ou du distributeur.