close
  • Li chevron_right

    Ça y est!! Je suis passé au bépo…

    pubsub.eckmul.net / linuxfr · 2 days ago - 16:20 · 4 minutes

<p>Cher journal,</p> <p>Il y a de ça 6 mois, un 18 juin ça ne s’invente pas, j’ai décidé de passer au bépo. L’heure est venue de faire un petit bilan d’étape.</p> <h2 id="toc-pourquoi-le-bépo">Pourquoi le bépo ??</h2> <p>Après en avoir longtemps entendu parler je me suis décidé à sauter le pas sur mon téléphone au mois de juin 2019. À l’époque, les articles sur l’azerty amélioré et le bépo pullulaient. Et j’ai découvert que la disposition bépo comportait nativement deux "a", sans accent et surtout avec accent. Et devoir appuyer longtemps sur la touche de mon téléphone pour avoir un accent, je ne trouvais pas ça normal, donc zou! on installe SwiftKeyboard et c’était (lentement!) parti. Je n’y pensais presque plus lorsqu’un an plus tard j’ai décidé de sauter le pas pour de bon au bureau et à la maison. Une période traditionnellement calme et c’était parti</p> <h2 id="toc-et-donc">Et donc?</h2> <p>C’est dur… je pensais que le fait de l’avoir utilisé sur mon téléphone mobile m’aiderait. Pas tant que ça au final. Je n’ai pas beaucoup (pas du tout, d’accord…) écouté ploum. Un bel après-midi, j’ai fait setxkbmap bepo en me promettant de ne jamais y revenir (promesse tenue d’ailleurs!!). Mais au moins avant j’avais mesuré ma force en azerty (un petit 38 mots/mn et avec mes dix petits doigts), j’avais un objectif!! Et du chemin à faire au début…<br> Au bout de trois semaines, ça commencait à aller mieux. Bépodactyl et Klavaro étaient devenus mes meilleurs amis. Enfin disons que je pouvais réécrire des mails quoi. En prenant mon temps, ça permet de réfléchir à ce qu’on écrit!! Et là, paf!, les grandes vacances. Abstinence clavier pendant deux bonnes semaines. Le retour fut difficile, mais Août est traditionnellement très calme, j’étais prêt pour Septembre.<br> D’ailleurs mi-septembre, j’avais retrouvé toute ma (grande!) vélocité. La première fois que Dactylotest m’a affiché 38,xx mots/mn, j’ai savouré… mais vraiment!!</p> <h2 id="toc-et-aujourdhui">Et aujourd’hui??</h2> <p>Ça va, merci. J’ai passé tous les claviers du boulot en bépo et j’ai appris le raccourci Windows mod4+espace qui permet de switcher aisément les dispositions clavier sous Windows 10. Le seul point vraiment délicat, c’est qu’il m’est de plus en plus difficile de taper en azerty. Je veux dire le temps que je m’y remette, j’en ai déjà marre!! Je me demande même les mauvais jours si ça n’a pas réduit ma capacité à travailler dans un environnement normal (azerty quoi…) cette histoire de bépo. Comme si j’avais troqué un truc un peu passe-partout pour mon petit confort, car oui, c’est bien plus confortable le bépo. C’est pas un mythe!! Le truc un peu frustrant c’est justement que t’as pas l’impression de taper vite. J’ai toujours le sentiment d’être moins rapide qu’avant (ce que dément dactylotest…), alors que je n’ai jamais été un grand rapide (au clavier s’entend…).</p> <h2 id="toc-tu-me-conseillerais-dy-passer">Tu me conseillerais d’y passer??</h2> <p>Oui. Les petits inconvénients sont d’autant plus petits que les avantages sont grands. Cependant vus les efforts à consentir, il faut être au clair sur ses motivations. De plus, il y a des effets de bord sympas, j’ai constaté par exemple que j’écrivais un bien meilleur français, bépo m’a ouvert au monde de la typographie (i.e. la différence entre ' et ’ ) et aussi au monde de l’ergonomie du poste de travail. Suite à mon passage, j’ai racheté un clavier (oui, c’est un Typematrix ), une souris horizontale, des repose-poignets etc… Ça va finir par me coûter cher cette histoire!! J’espère maintenant qu’on va voir de plus en plus de clavier bépo dans le monde francophone, ce serait vraiment une bonne chose…</p> <h2 id="toc-quelques-liens-pour-finir">Quelques liens pour finir…</h2> <p><a href="http://bepo.fr/wiki/Accueil">http://bepo.fr/wiki/Accueil</a> -&gt; le site du bépo<br> <a href="https://ploum.net/216-le-bepo-sur-le-bout-des-doigts/">https://ploum.net/216-le-bepo-sur-le-bout-des-doigts/</a> -&gt; une bonne méthode, j’aurai dû la suivre<br> <a href="http://dactylotest.free.fr//bepodactyl/">http://dactylotest.free.fr//bepodactyl/</a> -&gt; pour tester et apprendre en ligne</p> <div><a href="https://linuxfr.org/users/mayweed/journaux/ca-y-est-je-suis-passe-au-bepo.epub">Télécharger ce contenu au format EPUB</a></div> <p> <strong>Commentaires :</strong> <a href="//linuxfr.org/nodes/123012/comments.atom">voir le flux Atom</a> <a href="https://linuxfr.org/users/mayweed/journaux/ca-y-est-je-suis-passe-au-bepo#comments">ouvrir dans le navigateur</a> </p>
  • Li chevron_right

    Les enseignants, poussés vers GMail

    pubsub.eckmul.net / linuxfr · 3 days ago - 21:23 · 3 minutes

<p>Il y a quelque temps, l'enseignante de l'école élémentaire de mon enfant nous a contacté pour confirmer notre adresse de courriel. En utilisant une adresse GMail. Normalement, l'académie fournit à tous les enseignants une adresse, j'ai été donc surpris de cette utilisation. J'ai eu l'explication aujourd'hui.</p> <p>Il se trouve qu'il n'existe aucun outil permettant à l'enseignant de contacter les parents par courriel. Aucun. Au début d'année, les parents remplissent au moins 3 formulaires avec leur adresse électronique (mairie, éducation nationale, CLAÉ, et il y a même d'autres formulaires de répétition). Pourtant, l'école ne dispose que d'une liste par ordre alphabétique, et l'enseignant n'a pas de moyen de contacter les parents des enfants de sa classe.</p> <p>Je peux comprendre cette situation. Après tout, l'école est un endroit social, où l'on privilégie le contact humain. Donc les moyens de contact sont avant tout physiques. Et puis, la collecte de données est toujours problématique, donc c'est plus facile.</p> <p>Sauf que voilà, on est en 2021, et ça fait un an que tout a changé. Mais visiblement, personne ne s'est dit que ce serait une chose que les gens recherchent. Ce qui a été fait, c'est de présenter un Espace Numérique de Travail (ONE dans notre cas), sans aucune formation pour les parents, et la formation pour les enseignants n'est que bénévole. Cet ENT est complètement contre-intuitif sur tellement d'aspect qu'il est dur de les énumérer tous : multitudes « d'applications » sans but réel, impossibilité d'écrire à l'enseignant dans le carnet de liaison (il faut utiliser la messagerie interne), dédoublement de l'arborescence des fichiers en fonction du besoin… Et surtout, surtout, des fonctions de l'enfant ne sont pas accessibles sur l'espace des parents. Mon enfant a moins de 8 ans, il ne va pas se connecter tout seul, je dois donc jongler entre les deux comptes en permanence pour voir toutes les informations.</p> <p>Je rajoute à ça l'expérience personnelle de cet enseignant. En ce début d'année scolaire, son code d'accès s'est trouvé non fonctionnel. Ce code lui permet d'accéder à la fois à sa messagerie et aux outils pour remplir le carnet scolaire des enfants. Perdre son mot de passe, ce n'est pas grave, sauf que… Sauf que y a pas de support. Les courriels ne sont jamais répondus. La plateforme téléphonique de support répond qu'elle ne peut rien faire, et ne fait qu'accepter le message. D'ailleurs, c'est à chaque fois un interlocuteur différent, qui n'a même pas l'historique de l'utilisateur.</p> <p>Donc on se retrouve avec un outil mal fait (l'ENT), un autre outil sans support (la messagerie), et des enseignants peu formés, qui doivent se débrouiller. Ce n'est pas une surprise dans l'éducation nationale, mais il finit par arriver ce que moi, en tant que développeur, j'ai vu partout : l'utilisateur trouve une solution. Et la solution, ben c'est GMail. C'est facile, ça marche, il n'y a pas d'argent à sortir, c'est disponible tout le temps, et le support fonctionne.</p> <p>Oui, j'ai fait remarquer à cet enseignant que ça me posait un problème de confidentialité de communiquer par cette adresse. Et visiblement, c'était une surprise.</p> <p>Ça m'attriste beaucoup, parce que dans ce cas-là, je peux sensibiliser, mais je ne peux rien faire de plus…</p> <div><a href="https://linuxfr.org/users/glandos/journaux/les-enseignants-pousses-vers-gmail.epub">Télécharger ce contenu au format EPUB</a></div> <p> <strong>Commentaires :</strong> <a href="//linuxfr.org/nodes/123004/comments.atom">voir le flux Atom</a> <a href="https://linuxfr.org/users/glandos/journaux/les-enseignants-pousses-vers-gmail#comments">ouvrir dans le navigateur</a> </p>
  • Li chevron_right

    Jean-Pierre Bacri bronsonisé...

    pubsub.eckmul.net / linuxfr · 3 days ago - 16:18

<p>… et ça m'éneeeerve !</p> <div><a href="https://linuxfr.org/users/fantome_asthmatique/journaux/jean-pierre-bacri-bronsonise.epub">Télécharger ce contenu au format EPUB</a></div> <p> <strong>Commentaires :</strong> <a href="//linuxfr.org/nodes/122998/comments.atom">voir le flux Atom</a> <a href="https://linuxfr.org/users/fantome_asthmatique/journaux/jean-pierre-bacri-bronsonise#comments">ouvrir dans le navigateur</a> </p>
  • Li chevron_right

    [bookmark] GNU nano 5.5 est sorti malgré le couvre-feu

    pubsub.eckmul.net / linuxfr · 3 days ago - 13:20 · 1 minute

<p>L'on m'informe à l'instant sur IRC de la sortie de <a href="https://www.nano-editor.org/news.php">GNU nano 5.5</a>.</p> <p>Parmi la liste des fonctionnalités, il en est une très importante à noter par ces temps moroses: en effet, GNU nano est désormais fourni avec <strong>minibar</strong>!</p> <blockquote> <p>2021 January 14 - GNU nano 5.5 "Rebecca"<br> * Option 'set minibar' makes nano suppress the title bar and instead show a bar with basic editing information at the bottom: file name (plus an asterisk when the buffer is modified), the cursor position (line,column), the character under the cursor (U+xxxx), the flagsthat --stateflags normally shows, plus the percentage of the buffer that is above the cursor.<br> * With 'set promptcolor' the color combination of the prompt bar can be changed, to allow contrasting it with the mini bar (which always has the same color as the title bar).<br> * Option 'set markmatch' highlights the result of a successful search by putting the mark at the end of the match, making the match more visible. It also suppresses the cursor until the next keystroke. (If you dislike the hiding of the cursor, use 'set showcursor'.)<br> * The bindable toggle 'nowrap' has been renamed to breaklonglines', to match the corresponding option, like for all other toggles.<br> * Support for Slang has been removed.</p> </blockquote> <div><a href="https://linuxfr.org/users/freem/journaux/bookmark-gnu-nano-5-5-est-sorti-malgre-le-couvre-feu.epub">Télécharger ce contenu au format EPUB</a></div> <p> <strong>Commentaires :</strong> <a href="//linuxfr.org/nodes/122992/comments.atom">voir le flux Atom</a> <a href="https://linuxfr.org/users/freem/journaux/bookmark-gnu-nano-5-5-est-sorti-malgre-le-couvre-feu#comments">ouvrir dans le navigateur</a> </p>
  • Li chevron_right

    Orwell dans le domaine public: nouvelle traduction chez Agone (et deux autres chez Gallimard)

    pubsub.eckmul.net / linuxfr · 4 days ago - 23:47 · 5 minutes

<p>Soixante-dix ans après la mort de l'auteur, les textes de George Orwell (Eric Arthur Blair) tombent, ce janvier 2021, dans le domaine public. Paraît une nouvelle traduction aux éditions Agone (déjà parue en 2019 au Québec aux Éditions de la rue Dorion), ainsi qu'une nouvelle à la pléiade chez Gallimard (fait rarissime, seulement deux ans après leur nouvelle traduction de 2018). Quel intérêt de re-traduire Orwell ? Il se trouve, d'abord, que la traduction originale de 1950 est tronquée et comporte des erreurs.</p> <ul> <li> <a href="https://blog.agone.org/post/2019/03/18/Pourquoi-retraduire-encore-%C2%AB%C2%A01984-%C2%BB">Pourquoi fallait-il retraduire 1984 ?</a> sur le blog des éditions Agone (que je cite principalement. Je cite également la postface du livre.)</li> <li><a href="https://agone.org/litteratures/milleneufcentquatrevingtquatre/">https://agone.org/litteratures/milleneufcentquatrevingtquatre/</a></li> <li> <a href="https://agone.org/auteur/george_orwell">https://agone.org/auteur/george_orwell</a> (9 publications)</li> <li>commander le livre sur <a href="https://www.placedeslibraires.fr/livre/9782748904468-1984-george-orwell/">placedeslibraires</a> ou <a href="https://www.leslibraires.fr/livre/17972215-1984-george-orwell-agone-editeur">leslibraires</a>.</li> </ul> <blockquote> <p>La liberté est la liberté de dire que deux et deux font quatre. Si cela est accordé, tout le reste suit.</p> </blockquote> <p>On apprend que la traduction que l'on connaît, celle de 1950, celle du livre de poche, est tronquée de 42 phrases et de parties de dialogue. Et qu'elle comporte des erreurs, jamais corrigées au cours des années et des rééditions. Par exemple, il est écrit que le nombre de prolétaires est de 15%, alors qu'il est de 85% dans la version originale. Mieux:</p> <blockquote> <p>On nous parle de « nazis germains » au lieu de nazis allemands (German Nazis) ; quand Winston offre des fleurs à Julia, c’est un « holocauste à l’amour » alors que l’original ne parle que d’« offering to love » ! L’appendice sur la novlangue énonce des règles contradictoires avec celles qu’on trouve dans le roman (par exemple sur la formation des adjectifs), comme si les deux textes n’avaient pas été édités en cohérence l’un avec l’autre. On pourrait multiplier ces exemples.</p> </blockquote> <p>En 2018, Gallimard a sorti une nouvelle traduction, mais les choix sont assez étonnants, et dirons-nous, assez Orwelliens, même si, je cite, «sa qualité littéraire n’est pas à remettre en question». </p> <blockquote> <p>Le récit, au passé, a entièrement été réécrit au présent. La novlangue est devenue le « néoparler », le crime de pensée, le « mentocrime », la police de la pensée, la « mentopolice ». Or ces termes – novlangue, police de la pensée, etc. – sont passés dans le langage courant, ils sont employés quotidiennement par des milliers d’individus pour désigner des réalités sociales orwelliennes dérangeantes qui nous entourent. Plus d’un demi-siècle de commentaires littéraires et politiques se sont appuyés sur la novlangue, qui est devenue un concept à part entière de la pensée politique. Ironiquement, la nouvelle traduction efface le passé, alors même que l’enjeu du roman est de dénoncer une société qui coupe les individus de leur passé pour mieux les asservir.</p> </blockquote> <p>La nouvelle, donc troisième, traduction de Gallimard continue le processus l'orwellisation: Big Brother est traduit "Grand Frère", "novlangue" devien "néoparle" et apparaît "doublepense" (je n'ai pas compris ce qu'il traduit).</p> <blockquote> <p>Il nous a donc semblé nécessaire de publier une traduction à la fois plus proche du texte et fidèle à la manière dont des générations de lecteurs et de lectrices se sont emparées du roman pour critiquer le monde dans lequel ils vivent. Dans cet esprit, j’ai retraduit « la » novlangue au féminin (et non « le » novlangue comme chez Amélie Audiberti [la première traductrice]) pour suivre l’usage populaire du mot en français.</p> </blockquote> <p>Voilà, ce sont surtout ces questions de traduction qui m'ont intéressé, mais la postface d'aujourd'hui et le blog cité abordent d'autres questions, politiques: </p> <ul> <li>«[Cette nouvelle traduction] inclut les deux mises au point dictées par Orwell en 1949 quand, à la sortie du roman, en pleine guerre froide, les commentateurs étasuniens ont voulu le réduire à une dénonciation du stalinisme, voire du socialisme en général. Orwell rectifie la faute de manière très claire: […]»</li> <li>ils situent le livre dans le parcours d'Orwell et dans son époque, «entre sa critique cinglante d’un monde mécanisé, dans Le Quai de Wigan, et son engagement dans la guerre d’Espagne, qui lui fait découvrir l’ampleur du « mensonge organisé » dont sont désormais capables les États modernes»,</li> <li>et enfin ils discutent de «la lente mais sûre appropriation des thèses d’Orwell par la droite».</li> </ul> <p>Enfin, Gallimard c'est un peu LVMH, donc bon…</p> <hr> <p>Petit plaisir à la toute, toute dernière page:</p> <blockquote> <p>Cet ouvrage a été mis en page grâce à des logiciels libres assemblés dans la suite informatique SMAG 0.4.7 sous XeLaTeX.</p> </blockquote> <div><a href="https://linuxfr.org/users/dzecniv/journaux/orwell-dans-le-domaine-public-nouvelle-traduction-chez-agone-et-deux-autres-chez-gallimard.epub">Télécharger ce contenu au format EPUB</a></div> <p> <strong>Commentaires :</strong> <a href="//linuxfr.org/nodes/122986/comments.atom">voir le flux Atom</a> <a href="https://linuxfr.org/users/dzecniv/journaux/orwell-dans-le-domaine-public-nouvelle-traduction-chez-agone-et-deux-autres-chez-gallimard#comments">ouvrir dans le navigateur</a> </p>
  • Li chevron_right

    Fin des résultats directs sans Javascript sur Google

    pubsub.eckmul.net / linuxfr · 4 days ago - 16:06 · 6 minutes

<p>Bonjour, nal, je te présente un travail inédit que j'ai fait sur le comportement des recherches sur Google en mode « low-tech », qui a changé tout récemment.</p> <p>Ça fait pas mal d'années que j'utilise Google en mode très simple pour ne pas avoir à me taper le traçage qu'il implique quand on clique sur les liens. En effet, dans la version standard que tout le monde utilise de Google, tout un tas de Javascript vous fait voir et croire plein de trucs : l'URL affichée en haut est celle « historique » (<code>/search</code>) avec un paramètre simple du contenu de la recherche « q=… », tel que Google a toujours été depuis sa création, et les liens que vous voyez quand vous survolez les résultats sont les URL menant soit-disant directement au site. Bref, tout a l'air simple, comme à l'origine, où Google était vanté pour sa simplicité et son absence de publicité intrusive (ça fait vieux crouton de rappeler ça, je sais).</p> <p>Sauf que quand vous regardez ce qu'il se passe derrière… et bien ça n'est pas du tout joli : déjà, essayer de comprendre les mécanismes impliqués côté client dans ce moteur de recherche ressemble à du reverse-engineering de haut-vol (presque tout est obfusqué, ça utilise des bidouilles dans tous les sens, etc), et c'est une gageure. Je n'ai pas creusé à fond parce que ça ne m'intéresse pas et c'est trop chronophage, mais sachez que la resource récupérée lors de la recherche n'est pas exactement celle indiquée dans l'URL, mais une version avec des liens de « traçage », qui exécute un Javascript lorsque vous cliquez sur un résultat de recherche à des fin de statistiques, je suppose, mais tout ça en vous faisant croire que non (la page chargée a les liens de traçage, du JS remet le lien d'origine mais ajoute un callback qui intercepte le clic pour le remettre au moment où vous cliquez ; c'est vicieux…). Ça se trouve, ce code fait plein d'autres choses comme surveiller vos déplacements de souris et chronométrer tous vos gestes, je ne sais pas, ça ne m'intéresse pas.</p> <p>En effet, je navigue sans Javascript sur la plupart des sites, dont Google. Or, Google n'étant pas bégueule, et ayant historiquement une grande estime pour la rétro-compatibilité avec les logiciels du Web les plus antédiluviens (c'est à ça qu'on reconnaît des bon devs, il faut l'avouer), ils ont toujours servi — lors d'une consultation d'une page de recherche simple — des liens <em>directs</em> vers les résultats, sans traçage ! Bon, cependant, il y a un piège : cette page contient au sein de la balise <code>noscript</code> du corps, interprétée par les navigateurs n'activant pas Javascript, un balise (théoriquement réservée à l'en-tête, mais avec HTML on n'est pas à une bidouille près) meta indiquant un équivalent à l'en-tête HTTP <code>refresh</code> valant 0, indiquant au navigateur d'aller immédiatement vers une autre URL… qui sert un page avec des liens de traçage <em>sans Javascript</em>, remplaçant simplement les liens directs de la page précédente. Futé.</p> <p>Qu'à cela ne tienne, il y a quelques années j'ai poussé ma perversion low-tech jusqu'à empêcher l'interprétation de ce « refresh », à l'aide de l'option <code>accessibility.blockautorefresh</code> mise à <code>true</code> dans <code>about:config</code>. C'est pratique au passage car c'est une habitude de certains site (dont Le Monde à l'époque) pour forcer à recharger la page après quelques minutes, histoire de tracer votre présence je suppose, pour ceux qui n'ont <em>pas</em> Javascript ; comme quoi, on ne doit pas être si peu pour mériter tant de considérations de la part des publicitaires et autres manipulateurs… Et donc j'obtenais ainsi de la part de Google la première page servie par une requête simple sur l'URL historique « search?q=… » avec des liens direct, simple, même si mon navigateur me propose toujours en haut de la page de suivre la direction (mais ne m'y emmène plus automatiquement).</p> <p>Ça marchait donc depuis plusieurs année, quand aux alentours de la semaine dernière… plus de résultats ; page blanche, me proposant juste une redirection vers la page avec liens de traçage. Bon, en réalité, ça fait ça sur un Firefox antédiluvien, version 45, et un autre ESR, 52 je crois. Sur une version post-Quantum (60)… le refresh est suivi automatiquement, malgré l'option ! C'est un bug apparemment, mais je ne sais pas s'il est dû à la configuration particulière de la page Google (meta refresh dans une balise noscript, plutôt que dans l'en-tête). En plus, sur ce « nouveau » navigateur, je vois subrepticement l'ancienne page à laquelle j'étais habitué, puis elle disparaît pour afficher celle avec les liens de traçage (toujours sans Javascript, si vous suivez). En vérifiant dans les sources (hint : l'option de persistance des logs de l'onglet « réseau » des outils pour développeurs est très utile dans ce cas de figure où la page se recharge toute seule ; surtout avec un site qui se comporte différemment en fonction du User-Agent — Google bloque wget &amp; consorts), les résultats directs sont bien là, quelle que soit la version des navigateurs. Je suppose qu'un nouveau tour de Google en CSS <em>cache</em> les résultats derrière une page indiquant « Cliquez ici si, d'ici quelques secondes, vous n'avez pas été redirigé. ». Et du coup on ne peut plus l'utiliser simplement, sans autre bidouille.</p> <p>Car en effet, des « bidouilles » sous forme d'extensions qui permettent d'éviter le traçage de Google, il en existe depuis des lustres (j'ai des souvenir d'extensions autour de 2005, peut-être quand Google a introduit cette pratique ; car oui, au tout début en 1998, Google ne traçait personne…). Et c'est le jeu du chat et de la souris constant, car Google change régulièrement ses mécanismes, et les auteurs de bidouilles s'adaptent (ou pas, certains ont abandonné). L'approche low-tech sans JS ni redirection me permettait d'y arriver sans recourir à l'artillerie lourde, mais ce changement récent me fait remettre en cause ma position. Que vais-je faire aujourd'hui ? Est-ce que je me lance dans la bataille infinie contre Google ? Ou est-ce que j'abandonne, comme beaucoup de personnes et d'évènements nous y invitent ? Et tout ça est-ce en rapport avec le fait que j'avais commencé à évoquer cette technique il y a quelques semaines/mois ici ? Je dois mettre mon chapeau d'alu ?</p> <p>Je vous laisse en débattre, afin de m'inspirer.</p> <div><a href="https://linuxfr.org/users/benoar/journaux/fin-des-resultats-directs-sans-javascript-sur-google.epub">Télécharger ce contenu au format EPUB</a></div> <p> <strong>Commentaires :</strong> <a href="//linuxfr.org/nodes/122978/comments.atom">voir le flux Atom</a> <a href="https://linuxfr.org/users/benoar/journaux/fin-des-resultats-directs-sans-javascript-sur-google#comments">ouvrir dans le navigateur</a> </p>
  • Li chevron_right

    LinuxFr.org : première quinzaine de janvier 2021

    pubsub.eckmul.net / linuxfr · 4 days ago - 11:49 · 6 minutes

<p>Cent soixantième dans la communication entre les différents intervenants autour du site <em>LinuxFr.org</em> : l’idée est tenir tout le monde au courant de ce qui est fait par les rédacteurs, les admins, les modérateurs, les codeurs, les membres de l’association, etc.</p> <p>L’actu résumée (<code>[*]</code> signifie une modification du sujet du courriel) :</p> <h2 id="toc-statistiques">Statistiques</h2> <p>Du 01 au 15 janvier 2021</p> <ul> <li>1960 commentaires publiés (dont 10 masqués depuis) ;</li> <li>348 étiquettes posées (plus 2840 autres ajoutées sur d’anciens contenus lors d’un ré-étiquetage massif) ;</li> <li>108 comptes ouverts (dont 36 fermés depuis) ;</li> <li>47 entrées de forum publiées (dont 14 masquées depuis) ;</li> <li>69 liens publiés (dont 1 masqué depuis) ;</li> <li>20 dépêches publiées ;</li> <li>28 journaux publiés (dont 1 masqué depuis) ;</li> <li>0 entrée nouvelle, 1 corrigée et 4 invalides dans le système de suivi ;</li> <li>0 sondage publié ;</li> <li>0 page wiki publiée (dont 0 masquée depuis).</li> </ul> <h2 id="toc-listes-de-diffusion-hors-pourriel">Listes de diffusion (hors pourriel)</h2> <p>Liste ca@ - [restreint]</p> <ul> <li>R.A.S.</li> </ul> <p>Liste linuxfr-membres@ - [restreint]</p> <ul> <li>R.A.S.</li> </ul> <p>Liste moderateurs@ - [restreint]</p> <ul> <li>[Modérateurs] Voeux et bonnes résolutions pour 2021</li> <li>[Modérateurs] Suppression page linuxfr</li> <li>[Modérateurs] merci pour ma dérive sur trump</li> <li>[Modérateurs] Ta dépêche sur les logiciels open source qui nous espionnent</li> <li>[Modérateurs] Article sur X <code>[*]</code> </li> </ul> <p>Liste prizes@ - [restreint]</p> <ul> <li>[Prizes] LinuxFr prizes recap du sam. 02 janv. 2021 22:36:00 CET</li> <li>[Prizes] Livre offert</li> </ul> <p>Liste redacteurs@ - [restreint]</p> <ul> <li>R.A.S.</li> </ul> <p>Liste team@ - [restreint]</p> <ul> <li>[team linuxfr] Demande de correction de l'un de mes commentaires</li> <li>[team linuxfr] Changement identifiant</li> <li>[team linuxfr] Réouverture de compte suite inactivité</li> </ul> <p>Liste webmaster@ - [restreint]</p> <ul> <li>R.A.S.</li> </ul> <h2 id="toc-canal-irc-adminsys-résumé">Canal IRC adminsys (résumé)</h2> <ul> <li>voeux de bonne année</li> <li>le premier bug de l’année sur le dernier code de l’année précédente…</li> <li>discussion <ul> <li>npm…, des <em>UNMET DEPENDENCY</em>, des <em>ERR</em> pour du <em>missing:</em> et du <em>extraneous:</em>, des différences entre la production et le développement, et pourtant rien ne nous gêne ?</li> <li>c’est du npm, c’est fait par et pour des développeurs Javascript, c’est fréquent que ça fasse des erreurs, faut pas s’inquiéter</li> </ul> </li> <li>discussion autour d’une page statique code de conduite (contribution externe)</li> <li>remarque externe : « je voulais dire bravo pour la série d’articles sur les téléphones plus ou moins libres. Je vous encourage à en faire un livre. »</li> <li>les étiquettes populaires sont <a href="//linuxfr.org/suivi/etiquettes-populaires-et-performances">assez sensibles</a> au volume d’étiquetages dans le dernier mois visiblement</li> </ul> <h2 id="toc-tribune-de-rédaction-résumé">Tribune de rédaction (résumé)</h2> <ul> <li>vœux de bonne année</li> <li>du spam signalé et traité</li> <li>des étiquettes en doublon signalées et traitées</li> <li>le <a href="http://sam.linuxfr.org/random.txt">générateur de <em>fortunes</em></a> ne fonctionne plus, mais à part l’entrée DNS, il n’y a pas de lien avec l’équipe Linuxfr.org</li> </ul> <h2 id="toc-tribune-de-modération-résumé">Tribune de modération (résumé)</h2> <p>(sur l’historique disponible)</p> <ul> <li>beaucoup de notifications concernant les étiquettes (nettoyage et ré-étiquetage massif)</li> <li>du spam</li> <li>gestion de contenus et commentaires problématiques (dont une fermeture de compte après trois interventions de la modération)</li> </ul> <h2 id="toc-commitspushs-de-code-httpsgithubcomlinuxfrorg">Commits/pushs de code <a href="https://github.com/linuxfrorg/">https://github.com/linuxfrorg/</a> </h2> <p>(website)</p> <ul> <li>tags: on destroy, destroy taggings too to update the counter_cache (#289)</li> <li>Mention the right tag creator at least, not the creator of the tagged content…</li> </ul> <p>(admin sys)</p> <ul> <li>Script to help tagging</li> <li>Remove 'using the discovered Python interpreter' warning</li> </ul> <h2 id="toc-divers--todo--pense-bête">Divers / TODO / pense-bête</h2> <ul> <li>aide / FAQ : synthèse en cours d’écriture sur <a href="//linuxfr.org/users/jeanclaude-2/journaux/karma-is-considered-harmful#comment-1781172">le karma</a> ;</li> <li>préparer une dépêche sur les mises en demeure n°4 et n°5 ;</li> <li>interventions à faire sur les serveurs <em>zobe</em> et <em>gruik</em> ;</li> <li>finaliser le rapport moral et préparer l’assemblée générale de LinuxFr ;</li> <li>écrire une page statique avec l’histoire du site ;</li> <li>finaliser un peu le code qui permet de tester actuellement 283 adresses du site</li> </ul> <div><a href="https://linuxfr.org/users/oumph/journaux/linuxfr-org-premiere-quinzaine-de-janvier-2021.epub">Télécharger ce contenu au format EPUB</a></div> <p> <strong>Commentaires :</strong> <a href="//linuxfr.org/nodes/122977/comments.atom">voir le flux Atom</a> <a href="https://linuxfr.org/users/oumph/journaux/linuxfr-org-premiere-quinzaine-de-janvier-2021#comments">ouvrir dans le navigateur</a> </p>
  • Li chevron_right

    toujours pas convaincus par l'Hydroxychloroquine ?

    pubsub.eckmul.net / linuxfr · 4 days ago - 09:12 · 1 minute

<p>Malheureusement beaucoup de lecteurs de Linuxfr ne perçoivent toujours pas en quoi ils se sont pas avoir avec l'histoire de Hydroxychloroquine et plus généralement avec la crise du Covid-19 :<br> L'<a href="https://www.marianne.net/societe/christian-perronne-les-tirs-de-barrage-recus-par-didier-raoult-sont-aussi-lies-des-querelles">article de Marianne</a>, mais il y en a malheureusement beaucoup d'autres :<br> <a href="https://www.lefigaro.fr/sciences/chloroquine-l-etude-du-lancet-tres-critiquee-20200529">Étude du Lancet: le «château de cartes» s’écroule-t-il</a><br> Plus récent : 12 janvier 2021 : <a href="https://www.lefigaro.fr/politique/covid-19-inquiets-de-possibles-conflits-d-interets-sept-parlementaires-pressent-veran-de-lancer-une-enquete-20210112">Covid-19: inquiets de possibles conflits d'intérêts, sept parlementaires pressent Véran de lancer une enquête</a><br> Je vous passe les nombreuses video qui circulent sur le sujet. <br> A vos moinssages : à vos marques, prêts, partez !</p> <div><a href="https://linuxfr.org/users/papap/journaux/toujours-pas-convaincus-par-l-hydroxychloroquine.epub">Télécharger ce contenu au format EPUB</a></div> <p> <strong>Commentaires :</strong> <a href="//linuxfr.org/nodes/122976/comments.atom">voir le flux Atom</a> <a href="https://linuxfr.org/users/papap/journaux/toujours-pas-convaincus-par-l-hydroxychloroquine#comments">ouvrir dans le navigateur</a> </p>