close
  • Hu chevron_right

    Un reportage LCI sur Yassine Bouzrou, avocat de Pavlenski, indigne la profession

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Thursday, 20 February - 09:38 · 4 minutes

BENJAMIN GRIVEAUX - LCI a diffusé ce mercredi 19 février un sujet consacré au nouvel avocat de Piotr Pavlenski, Yassine Bouzrou. Ce dernier a pris la relève de Juan Branco dans l’affaire de la diffusion de vidéos à caractère sexuel qui ont poussé Benjamin Griveaux à renoncer à se présenter aux municipales 2020 à Paris.

Dans son sujet, la journaliste Jade Partouche commence en évoquant un avocat de 40 ans qui incarne la “nouvelle génération montante du barreau de Paris”, avec un “parcours atypique”.

Le CSA va être saisi

Mais la suite est moins à l’avenant; évoquant la scolarité primaire et lycée de Yassine Bouzrou, la journaliste pointe du doigt le fait qu’“il a été viré trois fois de suite”. Surtout, à l’écran, un petit personnage représentant Yassine Bouzrou se voit affublé d’un bonnet d’âne. Jade Partouche précise ensuite que refusé en filière littéraire, il se dirige finalement vers un Bac STT avant de se découvrir une passion pour le droit.

La version courte de ce sujet, d’environ une minute, a été vertement commentée par plusieurs représentants de la profession sur Twitter, dénonçant un racisme latent et une forme de “classisme”, saluant par ailleurs la pugnacité de Yassine Bouzrou dans son parcours académique.

La Présidente du Conseil National des Barreaux, Christiane Féral-Schuhl a même annoncé son intention de saisir le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA).

Toutefois, une version plus longue de ce sujet approchant cette fois les deux minutes a également été diffusée par LCI, mais elle a eu moins d’échos.

Dans celle-ci, la journaliste Jade Partouche évoque plus longuement la carrière d’avocat de Yassine Bouzrou. “Son premier gros dossier c’est en 2008 où il obtiendra l’acquittement quasi total (...) d’un des lieutenants de Youssouf Fofana dans l’affaire Ilhan Halimi”, relève la journaliste avant d’égrainer les autres clients de l’avocat: les dossiers de bavures policières, les parties civiles dans les affaires Lactalis et du crash du Rio-Paris, conseiller des familles de Zineb Redouane et Adama Traoré.

“Il se fait vite connaître pour être l’avocat qui ne laisse rien passer. Pour vous donner un exemple, il a été l’avocat de Tariq Ramadan” précise également la journaliste avant de conclure : “Vous l’avez vu son ascension a été fulgurante et c’est donc un homme réputé sans pitié que s’offre Piotr Pavlenski”.

À voir également sur Le HuffPost: Après une interview mouvementée face à Apolline de Malherbe, Juan Branco a saisi le CSA

  • Hu chevron_right

    Pour la sortie de prison de Patrick Balkany, la course-poursuite en direct des chaînes info

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Wednesday, 12 February - 20:08 · 1 minute

TÉLÉVISION - Voilà une scène qui va donner du grain à moudre aux détracteurs des chaînes d’information en continu... Alors que Patrick Balkany sortait de la prison de la Santé à Paris ce mercredi 12 février, des dizaines de cameramans ont couru derrière sa voiture. Une scène qui avait des allures de finale du 100 mètres aux Mondiaux d’athlétisme, comme vous pouvez le découvrir dans notre vidéo en tête d’article.

Après la décision de la cour d’appel de Paris ordonnant sa remise en liberté pour raisons de santé, le maire de Levallois-Perret a quitté la prison où il était incarcéré depuis le 13 septembre pour ses condamnations pour fraude fiscale et blanchiment aggravé. À 17h52, les reporters qui patientaient devant les grilles de la prison de la Santé ont dû jouer des coudes pour avoir la plus belle image possible.

Dès la sortie de Patrick Balkany , les reporters ont entamé un sprint derrière sa voiture, alors que leurs images étaient diffusées en direct à l’antenne. Certaines chaînes avaient même sorti les grands moyens, avec plusieurs cameramans sur place, dont certains sur des motos afin de suivre la progression du véhicule de l’édile et tenter d’obtenir sa première réaction.

Un dispositif démesuré qui n’est pas sans rappeler celui mis en place par les chaînes de télévision lors des soirées électorales, comme l’a d’ailleurs rappelé à l’antenne la journaliste Arlette Chabot sur LCI.

À voir également sur Le HuffPost: 2019, l’année du clash et du buzz à la télé?

  • Hu chevron_right

    Cette députée LREM traitée de Playmobil sur LCI vaut le détour(nement)

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Monday, 16 December - 09:28 · 1 minute

TÉLÉVISION - Qu’il ne fait pas bon être député La République En Marche ces temps-ci! En plein bras de fer sur les retraites, les membres de la majorité sont envoyés au front pour faire la pédagogie de la réforme portée par Jean-Paul Delevoye . Et comme on pouvait s’y attendre, l’exercice est particulièrement compliqué dans un contexte de grèves dans les transports et de vives tensions.

Marie-Christine Verdier-Jouclas pourra d’ailleurs en témoigner. La députée LREM du Tarn était l’invitée de LCI le 14 décembre. Interrogée sur les “oublis” de Jean-Paul Delevoye dans sa déclaration à la Haute Autorité de la Transparence de la Vie Publique (HATVP), la députée n’a visiblement pas convaincu son contradicteur, Rémi Aufrère-Privel. Le membre de la CFDT cheminot l’a tout simplement traitée de “ Playmobil ” du Gouvernement, comme vous pouvez le voir dans la vidéo en tête d’article .

Quand la députée alimente le (bad) buzz

Cette séquence aurait pu passer inaperçue, mais elle a été partagée par la députée elle-même, lui donnant de l’écho sur Twitter. “Quel manque de respect, cela ne vous valorise pas ni ceux que vous représentez”, a-t-elle fustigé dans un tweet.

La scène a inspiré les internautes qui ont multiplié les détournements satiriques, remplaçant notamment la députée par un Playmobil. Une vidéo vue près de 500.000 fois en quelques heures.

La République en Marche, “armée de Playmobil”, une critique qui n’est pas nouvelle de la part de ses détracteurs. Déjà en juin dernier, Christophe Castaner avait été moqué sur les réseaux sociaux après avoir affiché son Playmobil géant dans l’émission “Au Tableau!” sur C8. “En avant les histoires” avaient raillé certains internautes, reprenant le célèbre slogan de la marque allemande.

À voir également sur Le HuffPost:

Avant ses “oublis”, Delevoye donnait des leçons de transparence

  • chevron_right

    Contact publication

    Timothée Jaussoin · Friday, 8 March, 2019 - 16:15 edit

Propagande totalitaire, démonstration sur LCI - Par Daniel Schneidermann | Arrêt sur images

La #France se prend une leçon de l'#ONU et on a le droit à une magnifique démonstration complotiste sur le plateau de #David#Pujadas sur #LCI.

Encore un coup de la #FranceInsoumise!