close
  • Co chevron_right

    Parisiens, c’est officiel, Hidalgo vous donne 5 ans d’âge mental !

    ancapism.marevalo.net / Contrepoints · 04:30 · 6 minutes

Anne Hidalgo

Par Nathalie MP Meyer.

Encore une élection « complètement dingue » ! Jusqu’à tout récemment, Anne Hidalgo se voyait tranquillement reconduite à Paris. Non pas que son bilan à la tête de l’Hôtel de Ville depuis 2014 fût le moins du monde convaincant, oh certes non, mais la présence dans la course municipale de Benjamin Griveaux, candidat LREM peu apprécié et flanqué d’un dissident en la personne de Cédric Villani, suffisait à lui garantir une belle avance par défaut.

Il y avait bien la candidature Dati (LR) qui commençait à devenir encombrante . Mais rien d’ingérable. Dati est peut-être de droite, nous susurrent les soutiens d’Hidalgo, mais comme elle ne parle que de sécurité et de propreté – ces valeurs si évidemment fachos ! – il est clair qu’elle compte faire usage du fameux Kärcher de Sarkozy. En tout cas, le RN version père et version fille commence à s’intéresser à elle . Si ce n’est pas une preuve de sa radicalisation extrême !

Eh bien il ne serait pas dit qu’une maire sortante comme Hidalgo, résolument engagée « à gauche » et disposant du soutien du Parti communiste, échouerait à convaincre les électeurs qu’il n’y pas de plus noble objectif politique en ce bas monde que de battre la droite et l’extrême droite ! Sans compter que Dati n’a pas de réserve de voix pour le second tour.

Jusque-là, finalement, rien que de très classique.

Mais avec la disparition soudaine de Benjamin Griveaux il y a dix jours au détour d’une vidéo où on le voit se masturber – je vous le disais, « complètement dingue » ! – les affaires électorales d’Anne Hidalgo sont en train de prendre une tournure désagréablement préoccupante :

Avant ( Odoxa , 20 janvier 2020)                            Après ( IFOP , 21 février 2020)

Sondage après sondage, LREM regagne du terrain (de 16 % Griveaux à 19 % Buzyn), le dissident Villani en perd (de 10 % à 9 %), les écologistes aussi (de 14,5 % à 12 %) alors qu’ils constituent le meilleur réservoir de voix pour Hidalgo au second tour, et avec 22 %, Rachida Dati la talonne à 2 points, ce qui est peu ou prou la marge d’erreur associée à ce niveau d’intentions de vote. La candidate LR a même été placée en tête du premier tour dans un sondage Odoxa de la semaine dernière.

En raison du système de scrutin par arrondissement, les projections de second tour restent nettement en faveur de madame Hidalgo, mais les résultats de premier tour en voix auront le terrible inconvénient de donner un bon aperçu des préférences des Parisiens.

Nul doute qu’ils seront scrutés de près, et nul doute également que la maire sortante aimerait autant ne pas renouveler sa contre-performance de 2014 : avec 34,4 % des suffrages exprimés, sa liste n’était arrivée qu’en seconde position après celle de Nathalie Kosciusko-Morizet (35,9 %).

Bref, à trois petites semaines du scrutin, il est plus que temps de frapper fort.

Un véritable challenge, compte tenu du festival de promesses toutes plus clientélistes les unes que les autres qu’elle joue sans relâche devant ses électeurs depuis le début de la campagne pour rester en pole position : gratuité des transports publics pour les moins de 18 ans, ville 100 % vélo, endettement supplémentaire pour proposer aux classes moyennes des loyers 20 % inférieur au prix de marché, etc.

Reste heureusement les inépuisables possibilités de la pipolisation ! Autrement dit, si parler de la vie des Parisiens ne suffit pas à convaincre ces derniers de voter pour vous, parlez plutôt de votre vie à vous. Votre vie forcément merveilleuse et si proche des gens ! Surtout, adoptez un ton débordant de connivence bienveillante ainsi que des termes simples et sympas, façon bonne copine, et veillez à bien vous faire comprendre.

À croire que les Parisiens sont d’indécrottables malcomprenants auxquels il faut parler comme s’ils avaient 5 ans.

Car c’est précisément ce à quoi s’est employée Anne Hidalgo dans une vidéo publiée sur Twitter dimanche 23 février dernier (vidéo, 02′ 55″) :

Ainsi, Anne Hidalgo nous confie sur le ton du secret qu’étant enfant, elle voulait être bergère. Quelle simplicité émouvante de la part d’une dame qui nous apprend en outre qu’elle est maintenant maire de Paris !

Et notez les mots et les noms fédérateurs qui émaillent comme par hasard son petit laïus :

Son premier grand souvenir politique, c’est la présidentielle de 1974 et la candidature de René Dumont : joli clin d’œil aux écolos et belle façon de faire comprendre que son engagement vert ne date pas d’aujourd’hui !

Son compte Instagram préféré, c’est celui d’ Alexandria Ocasio-Cortez , jeune députée américaine proche de Bernie Sanders : joli clin d’œil à la jeunesse, à la gauche et au politiquement correct !

La femme politique qui l’inspire le plus, c’est Simone Veil : joli clin d’œil à la cause féministe à travers une personnalité politique hyper consensuelle et très aimée des Français !

Quant à se définir en un mot, Hidalgo n’hésite pas : elle est HONNÊTE ! Joli tacle à Dati par référence implicite au procès des emplois fictifs de Penelope Fillon qui démarre ces jours-ci.

Les Parisiens, du moins ceux qui hésitent, seront-ils sensibles à cet exercice promotionnel sans grande finesse ? Rien n’est moins sûr.

Autant Anne Hidalgo nous explique que la végétalisation de Paris est le projet dont elle aimerait qu’on se souvienne dans 20 ans, autant les Parisiens, soudain saisis des épouvantables valeurs fachos mises en avant par Dati – et Buzyn depuis son entrée en campagne – n’accordent guère d’importance à cet aspect de la transformation de la capitale (38 %) comparativement à la propreté (71 %), priorité numéro 1 selon eux, et à la sécurité (67 %), priorité numéro 2 (enquête IFOP , janvier 2020) :

À noter que la lutte contre la pollution arrive en troisième position, sachant que la fermeture très controversée des voies sur berges n’a pas eu l’effet escompté en ce domaine. Elle a surtout réussi à déplacer la pollution existante et à ajouter aux problèmes de circulation dans Paris. Circulation que les Parisiens aimeraient bien voir s’améliorer et dont ils font leur cinquième priorité avec 55%.

À noter également qu’ils placent la maîtrise des impôts en quatrième position. Une demande bien compréhensible qui fait cependant l’impasse sur le niveau astronomique de la dette de la ville de Paris, soit 6 milliards d’euros. Sans compter le fait que par une habile martingale dénoncée dès 2016 par la Cour régionale des comptes, la Ville de Paris encaisse par avance certains loyers perçus par les bailleurs sociaux. Et hop, un milliard de dette « cachée » en plus !

Finalement, la vidéo de Mme Hidalgo est triplement insultante pour les Parisiens.

Non seulement elle s’y adresse à eux comme s’ils étaient de véritables idiots auxquels il faut tout expliquer en parlant lentement, non seulement elle chausse ses gros sabots (de bergère ?) pour les étourdir de mots-clés censés donner à sa candidature une sorte de supériorité humaniste indépassable, mais tout à son idéologie de l’ère urbaine post COP21, elle évite très soigneusement de leur parler de ce qui les préoccupe vraiment. Ça promet.

Sur le web

  • Hu chevron_right

    À Paris, cette vache sur le trottoir d'un restaurant n'est pas du goût de tout le monde

    news.movim.eu / HuffingtonPost · 5 days ago - 20:50 · 2 minutes

PARIS - À la veille de l’ouverture du Salon de l’agriculture à Paris, cette initiative d’un restaurant parisien du 6e arrondissement fait grincer quelques dents.

Devant le restaurant La Ferrandaise rue de Vaugirard, une vache a été exposée sur le trottoir, dans de la paille et attachée à un panneau de circulation.

Le restaurateur derrière cette initiative, Gilles Lamiot, évoque la volonté de défendre une race qui s’était presque éteinte il y a quelques années. “Des agriculteurs se sont battus pour défendre cette race”, explique-t-il à France Bleu Paris .

Cette initiative a été critiquée par un certain nombre d’internautes sur Twitter, comme on peut le lire ci-dessous . L’association 30 Millions d’Amis a de son côté annoncé qu’elle avait effectué un signalement aux autorités vétérinaires.

À voir également sur Le HuffPost : En Angleterre, les vaches testent la 5G

  • Hu chevron_right

    Quand Gaspard Gantzer jurait d'aller "jusqu’au bout, sans ralliement!"

    news.movim.eu / HuffingtonPost · 6 days ago - 17:11 · 1 minute

MUNICIPALES 2020 - Se rallier au parti présidentiel? “Cela n’arrivera jamais”, promettait Gaspard Gantzer en annonçant sa candidature aux élections municipales à Paris, en mars 2019 au micro de France Inter . Avec constance, l’ancien conseiller en commnuication de François Hollande jurait qu’il irait “jusqu’au bout, sans ralliement”, comme vous pouvez le voir dans notre montage vidéo .

Le candidat indépendant à la mairie de Paris a pourtant annoncé ce jeudi 20 février qu’il renonçait pour se rallier à la candidature d’Agnès Buzyn, cheffe de file de La République En Marche après le renoncement de Benjamin Griveaux .

Agnès Buzyn “m’a appelé lundi pour me proposer de rejoindre ce rassemblement. J’ai accepté”, explique-t-il au Parisien . “C’est toujours difficile à titre personnel de faire le constat qu’il n’y a pas de dynamique suffisamment forte. C’est une déception, oui, mais il n’y a pas d’ego, il faut avoir le sens des responsabilités”, a encore fait valoir à l’AFP celui qui plafonnait autour de 1% des intentions de vote.

Jusqu’ici et malgré une campagne qui ne décollait pas, Gaspard Gantzer assurait qu’il irait jusqu’au bout. Finalement, il a changé d’avis en rompant son engagement de ne jamais rejoindre le “candidat de l’Élysée”, afin de construire une éventuelle “troisième voie” avec notamment Cédric Villani, comme il affirmait en juin 2019 au Figaro . Son ambition de faire de la “ politique autrement ” attendra.

A voir également sur Le HuffPost : Quand Agnès Buzyn hésitait à être candidate aux municipales à Paris

  • Hu chevron_right

    Kim Kardashian et Kanye West au KFC de Strasbourg-Saint-Denis à Paris

    news.movim.eu / HuffingtonPost · 6 days ago - 11:44 · 1 minute

PEOPLE - En voyage à Paris, Kim Kardashian et Kanye West ont préféré un “bucket” de poulet très américain à un jambon-beurre. La star de téléréalité et le rappeur ont fait un arrêt dans le fast-food KFC situé dans le quartier de Starsbourg-Saint-Denis, à Paris ce mercredi 19 février, comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessus .

Le but n’était vraiment pas de passer incognito puisque Kim Kardashian a relayé une vidéo et des photos sur son compte Instagram de cette sortie KFC en tenue Jean Paul Gaultier.

JPG & KFC

Une publication partagée par Kim Kardashian West (@kimkardashian) le 19 Févr. 2020 à 1 :42 PST

Quatre ans après son agression dans la capitale française en octobre 2016 , la star américaine est donc - une nouvelle fois - de retour à Paris, à quelques jours de la Fashion Week . Mais qui aurait pensé la croiser aux bornes d’un KFC ? Pas les témoins de la scène qui, impressionnés, ont immortalisé ce moment avant que Kim Kardashian ne reprenne leurs images sur son compte.

D’autres ont préféré faire remarquer le petit couac des célébrités lors de la prise de commande.

À voir également sur Le HuffPost: Si vous vous êtes toujours demandé à quoi ressemble le frigo des Kardashian... le voici

  • Hu chevron_right

    Quand Agnès Buzyn hésitait à être candidate aux municipales à Paris

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Sunday, 16 February - 17:23 · 1 minute

MUNICIPALES - Agnès Buzyn l’a annoncé ce dimanche 16 février: elle est désormais la candidate de LREM pour les élections municipales parisiennes, après le scandale qui a poussé Benjamin Griveaux à abandonner. Une élection dans laquelle elle a toujours eu une certaine envie de se lancer, comme vous pouvez le voir dans la vidéo en tête d’article .

Mais il est certain que sa dernière intervention sur le sujet tombe mal. Ce vendredi 14 février, alors que la Ministre de la Santé était l’invitée d’Ali Baddou sur France Inter, le journaliste l’interroge sur une possible candidature en tant que maire d’arrondissement alors que Griveaux est encore dans la course. Réponse catégorique d’Agnès Buzyn: “Je ne pourrai pas être candidate aux municipales”. Raisons invoquées: un agenda ministériel très chargé, auquel s’est rajouté la gestion de l’épidémie de coronavirus, qui sévit depuis début janvier.

Mais Agnès Buzyn était loin de se montrer aussi catégorique auparavant. Dès septembre 2019, elle s’exprimait sur la dissension de Cédric Villani, qui troublait alors le parti présidentiel, regrettant que la majorité arrive “en ordre dispersé” et que cela nuise aux chances de Benjamin Griveaux.

Depuis, elle était régulièrement interrogée sur un possible engagement dans la campagne . Et la Ministre a répondu plus d’une fois qu’elle désirait se présenter. Le 26 janvier dernier, sur le plateau de Jean-Jacques Bourdin, et même encore le 5 février sur RTL. C’était il y a seulement 10 jours.

Depuis, le scandale provoqué par les vidéos intimes de Benjamin Griveaux postées sur Internet, a précipité le destin.

À voir également sur Le HuffPost: Benjamin Griveaux retire sa candidature à Paris aux municipales 2020

  • Hu chevron_right

    Après le retrait de Griveaux aux municipales, Philippe fait part de son soutien

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Friday, 14 February - 11:09 · 1 minute

MUNICIPALES - “Quant à la décision prise par Benjamin Griveaux , je la respecte”. En conférence de presse au Havre , le Premier ministre Édouard Philippe a réagi à la décision de l’ancien porte-parole du gouvernement de se retirer.

“La décision prise par Benjamin Griveaux, je la respecte, et j’aurai l’occasion de lui exprimer directement ma sympathie et mon soutien”, a déclaré le Premier ministre en marge de la présentation de la liste qu’il mène aux élections municipales dans la cité normande.

Le Premier ministre a toutefois refusé d’évoquer plus longuement le sujet, pointant: “lorsque je suis au Havre, je parle du Havre”.

Le Premier ministre a également publié sur Twitter un message dans lequel il appelle à laisser “en paix “la famille de Benjamin Griveaux après cette “décision difficile”.

La suite à LREM

Une réunion de crise avait lieu dès vendredi matin au siège de LREM afin de trouver une issue et une stratégie p o ur la suite de la campagne.

Selon plusieurs sources au sein de LREM, les noms de la maire sortante du IXe arrondissement (ex-LR), proche d’Edouard Philippe, Delphine Bürkli, et de la secrétaire d’Etat en charge de l’Egalité femmes-hommes, et candidate en deuxième position dans le XIVe arrondissement, Marlène Schiappa, sont cités parmi les successeurs possibles de M. Griveaux en tête de liste.

La ministre de la Santé Agnès Buzyn, également pressentie, a redit vendredi sur France Inter qu’elle ne “pourrait pas être candidate aux municipales” en raison de son agenda ministériel “très chargé”.

Il y aura “quoi qu’il arrive” une liste LREM à Paris, a assuré la député Olivia Grégoire, ancienne porte-parole de Benjamin Griveaux.

  • Hu chevron_right

    À Paris, un appel à témoin lancé après l'enlèvement d'un bébé prématuré par sa mère

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Thursday, 13 February - 22:02 · 2 minutes

FAITS DIVERS - Un bébé de deux semaines grand prématuré est “en danger” après avoir été enlevé par sa mère mardi dans un hôpital parisien, a annoncé ce jeudi 13 février la préfecture de police en lançant un appel à témoin pour le retrouver “le plus rapidement possible”.

La petite fille, Indy Victoria Hamidovic, “est née le 27 janvier dans un hôpital du 10e arrondissement” parisien, précise la préfecture. “L’enfant, grand prématuré, est en danger s’il n’est pas pris en charge médicalement le plus rapidement possible”, souligne-t-elle, en notant que depuis l’enlèvement, mardi vers 12H30, “la mère s’est rendue dans différentes pharmacies afin d’y acheter du matériel pour nourrisson”.

“La mère, originaire des pays de l’Est, est âgée de 28 ans, mesure 1m50, est de corpulence mince, elle a les yeux marrons, les cheveux châtains décolorés mi-longs, ses dents sont abîmées et une de ses incisives est en avant” détaille la PP.

“Elle est susceptible de se trouver en Île-de-France ou dans le nord de la France” et “peut être accompagnée d’une femme enceinte”.

“Toute personne susceptible d’apporter des éléments permettant de les localiser peut contacter l’état-major de la police judiciaire de Paris au numéro vert 0800 00 27 08”, ajoute la préfecture, en précisant que la brigade de protection des mineurs est chargée des investigations.

Cet appel à témoin intervient quelques jours après la mort d’une petite fille, Vanille, tuée le jour de son premier anniversaire par sa mère qui a ensuite abandonné son corps dans un conteneur à vêtements à Angers, selon le parquet de la ville. La mère de Vanille, atteinte de troubles psychiatriques importants, n’avait pas ramené sa fille comme prévu vendredi à l’aide sociale à l’enfance (ASE) où elle était placée. Le dispositif “alerte enlèvement” avait été déclenché samedi soir.

À voir également sur Le HuffPost: Ce que l’on sait du profil de la mère de la petite Vanille

  • Hu chevron_right

    Voici à quoi pourrait ressembler les Champs-Élysées

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Thursday, 13 February - 08:07 · 1 minute

PARIS - Réenchanter la plus belle avenue du monde. Redonner aux Parisiens l’envie de retourner sur les Champs-Élysées: c’est le but d’un projet d’urbanisme ambitieux , présenté à partir de ce vendredi 14 février et jusqu’au 10 mai au Pavillon de l’Arsenal, et auquel visiteurs et internautes sont invités à participer via une consultation en ligne.

Les Parisiens ne vont presque plus sur les Champs-Élysées, devenus une chasse gardée des touristes. Si l’artère mythique de Paris reçoit près de 100 millions de promeneurs par an, seulement 5% d’entre eux viennent de la Ville Lumière selon une étude réalisée pour cette exposition gratuite, intitulée “Champs-Élysées histoire & perspectives”.

71% des habitants du Grand Paris trouvent le lieu trop touristique, 26% trop bruyant, 10% stressant et dangereux. “Stressant et dangereux, c’est surtout lié à la bagnole”, estime Philippe Chiambaretta, architecte et fondateur de l’agence PCA-STREAM qui travaille depuis un an sur un projet de transformation de la “plus belle avenue du monde”, à l’initiative du Comité des Champs-Élysées, structure qui regroupe tous les grands acteurs de l’avenue.

Un budget estimé à 150 millions d’euros

Pour lui, la réappropriation des Champs-Élysées par les Parisiens passe par une transition écologique . Sur de grandes cartes géothermiques, le constat est flagrant: l’avenue est un foyer de pollution automobile et sonore, dépassant 140 jours par an les niveaux enregistrés sur le périphérique.

C’est pourquoi il imagine une avenue beaucoup plus piétonne avec des sols silencieux, de nombreux espaces verts et des réservoirs souterrains pour récolter l’eau de pluie.

Une courte vidéo en animation 3D montre à quoi ressembleraient le nouveau jardin, la place de l’Étoile et le haut de l’avenue, comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessus . Le but est aussi de faire participer les commerces et restaurants du quartier, entre autres, qui proposeraient des menus gastronomiques et sains à 12 euros.

Le Comité des Champs-Élysées envisage un partenariat public-privé pour réaliser ce projet, au budget estimé à 150 millions d’euros.

À voir également sur Le HuffPost: Pourquoi y-a-t-il du vent dans le métro? L’expert français nous explique (et c’est très sérieux)