close
  • Jo chevron_right

    OnePlus annonce le déploiement d’Oxygen OS 10.0 basé sur Android 10 sur ses OnePlus 7 et OnePlus 7 Pro

    news.movim.eu / JournalDuGeek – 16:00

La mise à jour sera disponible ce samedi, elle sera reçue par un nombre limité d’utilisateurs dès samedi et aura un déploiement plus large dans les prochains jours si tout se passe bien.

Source : @OnePlus

Voici la liste des nouveautés :

  • Système
    • Mise à niveau vers Android 10
    • Nouveau design de l’UI
    • Autorisations de localisation plus poussées pour une confidentialité mieux contrôlée
    • Nouvelle fonctionnalité de personnalisation dans les paramètres permettant notamment de choisir les formes d’icônes à afficher dans les paramètres rapides
  • Gestes en plein écran
    • Ajout de balayages vers l’intérieur depuis le bord gauche ou droit de l’écran pour revenir en arrière
    • Ajout d’une barre de navigation inférieure pour permettre de défiler à gauche ou à droite dans les applications récentes
  • Game Space
    • La nouvelle fonctionnalité Game Space regroupe tous les jeux en un seul endroit pour un accès plus facile et une meilleure expérience de jeu.
  • Affichage intelligent
    • Informations intelligentes prises en charge basées sur les heures, les lieux et les événements spécifiques pour Ambient Display (Paramètres > Affichage > Ambient Display > Smart Display)
  • Message
    • Il est maintenant possible de bloquer les spams par mot clé pour Message (Messages – Spam – Paramètres – Paramètres de blocage)

  • Nu chevron_right

    Huawei sans Google : un Apple made in China en devenir

    news.movim.eu / Numerama – Yesterday - 15:40

Il fallait lire entre les lignes pour voir la stratégie Huawei sur le long terme. Sans Google, le géant chinois se lance dans la création de son écosystème propriétaire. [Lire la suite]

Voitures, vélos, scooters... : la mobilité de demain se lit sur Vroom ! https://www.numerama.com/vroom/vroom//

  • Jo chevron_right

    Huawei Mate30 et Mate30 Pro, l’innovation sans Google

    news.movim.eu / JournalDuGeek – Yesterday - 14:59

Plus on avance dans le temps et plus Huawei accélère l’annonce de ses nouveaux smartphones de la gamme Mate, destiné à l’innovation. Il y a encore quelques années, Huawei attendait le mois de novembre pour annoncer ses nouveaux Mate mais ce temps est révolu. Cette année, c’est en ce 19 septembre 2019 que Huawei a décidé de dégainer ses deux nouveaux smartphones et ce, en même temps que le lancement des nouveaux iPhone 11 d’Apple ou encore le Samsung Galaxy Fold. Il faut dire que le secteur est plus qu’encombré avec aussi l’arrivée dans quelques semaines des nouveaux smartphones d’Oppo ou OnePlus. Dans tous les cas, voici les Mate30 et Mate30 Pro.

Comme à chaque annonce, c’est le modèle Pro qui risque d’attirer toute l’attention. Mais depuis quelques temps, que cela soit pour la gamme P ou Mate, il ne faudra pas trop ignorer le modèle « non-Pro », plus classique mais au rapport qualité-prix plus intéressant. En mars dernier, le P30 Pro avait marqué les esprits avec un design inspiré des très réussis Samsung Galaxy S. Les nouveaux Mate30 et Mate30 Pro poursuivent dans cette lignée si bien qu’il n’y aura pas forcément de très grosses différences avec les Mate20 de l’année dernière ou encore les P30 en début d’année. Les différences les plus marquantes se feront sur l’écran qui va jusqu’au dos mais aussi sur le bloc photo, rond cette fois dit Halo Ring prenant son inspiration des objectifs d’appareils photo. Et enfin, on notera toujours la présence d’une encoche intégrant une reconnaissance faciale 3D ainsi qu’un nouveau capteur de gestes.

Pas de Google Mobile Services

Avant d’entrer dans les détails techniques de ces nouveaux Mate30, il faut préciser plusieurs choses concernant son lancement. En effet, ce n’est pas une nouveauté, les Mate30 n’ont pas reçu de certification Google. Aussi, cela se traduit tout simplement par le fait que les GMS ou Google Mobile Services ne seront pas disponibles pour l’instant sur les Mate30. On parle ainsi des applications Google typiquement. Du coup, Huawei propose maintenant son HMS ou Huawei Mobile Services qui s’assurera de rendre les applications qui utiliseraient éventuellement les GMS compatibles avec les Mate30.

C’est d’ailleurs pour cette raison que Huawei a communiqué à la fin de sa conférence sur son AppGallery et de la présence, déjà, de plusieurs dizaines de milliers d’applications (570 Millions d’utilisateurs par mois et plus de 45.000 applications intégrant nativement HMS). Pour précision et simplifier également, les Mate30 tournent sous EMUI 10 avec une base Android 10 mais sans les Google Mobile Services. S’ils sont bien annoncés, on ne sait pas encore quand ils seront disponibles en Europe mais Huawei France nous l’a confirmé, ils sortiront bien en Europe, avec ou sans les Google Mobile Services.

Maintenant, on préfère vous le dire de suite, sans ces applications Google et sans une vision claire de ce que Huawei prépare pour l’avenir, on ne sait pas trop sur quel pied danser.

L’écran

Le Huawei P30 Pro propose ainsi un impressionnant écran Horizon Display qui va jusqu’au niveau de la tranche, ce qui permet de ne pas avoir de bords d’écran latéraux. On notera également des bords d’écran haut et bas de seulement 4,2mm et 4,8mm.

La dalle est de type OLED avec une diagonale 6,53 pouces (6,62 pouces pour le Mate30) avec une définition Full HD+ de 1176×2400 (1080×2340 sur le Mate30) et donc un format 18,4:9 (19,5:9 sur le Mate30). A l’instar du P30 Pro mais également des Samsung Galaxy S, le Mate30 et le Mate30 Pro vous proposent des bords latéraux incurvés qui vont jusqu’au dos, un peu comme le très récent Vivo Nex 3 ou encore l’écran type « Waterfall » d’Oppo. Les écrans supportent le DCI-P3 et réduisent de -25% la lumière bleue. Parce que les bords latéraux sont quasiment inexistants sur le Mate30 Pro, Huawei a introduit une nouvelle technologie, Side-Touch Interaction, qui permet de tapoter sur les bords pour lancer des fonctions. Typiquement, un double-tap sur un des bords lance la commande de volume et il suffit de faire glisser son pouce pour augmenter ou réduire le volume. On pourra aussi se servir des bords comme un déclencheur dans l’application photo. Et enfin, on retrouve un capteur d’empreintes sous l’écran de type optique mais de nouvelle génération.

L’encoche et le design

On a pu le constater, les Mate30 proposent toujours une encoche, un peu comme les iPhone X/XS/11. A l’intérieur de cette encoche se trouve bien évidemment mais aussi maintenant un capteur de reconnaissance de gestes qui seront introduits avec le Pixel 4 de Google le 15 octobre prochain. Et enfin, on retrouve bien évidemment une caméra frontale de 24 Mégapixels avec une ouverture de F/2.0.

A côté, on retrouve un design assez classique d’un smartphone de 2019 avec un nouveau dos dont le rendu passe du mat au glossy. Ils sont certifiés IP68 et seront disponible en version Cosmos Black, Space Silver, Cosmic Purple et Emerald Green. Le Mate30 Pro aura droit à deux versions supplémentaires avec du cuir vegan, Orange et Forest Green.

La Photo du Mate30

Pour la partie photo, Huawei continue son partenariat avec Leica et la première chose qui saute aux yeux, c’est ce bloc photo arrière au design circulaire. Comme pour le P30 Pro, on retrouve un trio d’appareils photo avec un grand-angle, un ultra grand-angle et un téléphoto mais aussi un capteur TOF.

La Mate30 reprend en gros la formule du P30 Pro à l’exception que le téléphoto se résume à un zoom optique de 3x et non 5x, ce qui donne aussi un zoom hybride en 10x. Le capteur principal est donc le même que celui du P30 Pro, à savoir un capteur RYYB, tout simplement parce que la capture de la couleur jaune permet de capturer beaucoup plus d’informations. Du coup, en profitant de la puissance des derniers processeurs et de l’intelligence artificielle, le vert est recréé après la capture. Avec toute la puissance embarquée, Huawei en a profité pour améliorer au global son bloc photo comme l’ISP par exemple, ajouter de nouvelles fonctions comme les modes Cliché Nocturne ou Silk Water (pause longue à main levée)

Techniquement parlant, l’appareil photo principal propose un capteur SuperSensing Wide de 40 Mégapixels avec un objectif grand angle de 27mm et une ouverture de F/1.8. Le second appareil photo embarque un capteur de 8 Mégapixels avec un objectif allant jusqu’à 80mm, une ouverture de F/2.4 et donc un zoom optique de 3x (10x en zoom hybride). Le troisième appareil photo 16 Mégapixels avec un objectif ultra grand-angle de 17mm et une ouverture de F/2.2. On notera toujours un mode Macro à 2,5cm et les appareils photo grand angle et zoom proposent une stabilisation optique. Et enfin, pour finir sur la photo, le capteur TOF permet une meilleure gestion des profondeurs de champs mais aussi une meilleure expérience autour de la Réalité Augmentée.

La Photo du Mate30 Pro, orienté vidéo

Mais la grosse nouveauté concernant la photo et la vidéo se situe sur le Mate30 Pro puisque le nouveau bloc photo permet d’aller chercher une sensibilité record de 409.600 ISO mais aussi de passer un gap en vidéo pour Huawei. En effet, si on reprend en gros les mêmes caractéristiques techniques du bloc photo du Mate30, le Mate30 Pro intègre sur l’ultra grand angle non seulement un objectif plus lumineux (18mm et F/1.8) mais surtout un capteur 3:2 RGB de 40 Mégapixels (1/1.54 pouce). Pourquoi ? Tout simplement parce que pour la vidéo, il vaut mieux revenir à un capteur RGB que le capteur RYYB sur l’appareil photo principal. Mais histoire que tout soit optimisé, c’est un capteur RGGB avec deux pixels verts !

Du coup, pour tout ce qui est vidéo, le Mate30 Pro utilisera en priorité l’ultra grand-angle parce que le capteur y est optimisé. Mais on notera en que l’objectif de 18mm permet d’enregistrer des vidéos en grand angle et c’est qu’on a toujours reproché aux smartphones puisqu’il y a du crop en général. Autre bénéfice de tout cela, on atteint en vidéo une sensibilité de 51.200 ISO et des ralentis allant jusqu’à 7680fps.

Les Caractéristiques Techniques

Enfin, côté caractéristiques, les Huawei Mate 30 et Mate 30 Pro embarquent le dernier processeur Kirin 990 gravé en 7nm (23% plus performant que le précédent), un GPU Mali-G76 (39% plus performant que le précédent) et son NPU (460% plus performant que le précédent), 128Go sur le Mate30 ou 256Go de mémoire interne sur le Mate30 Pro, 8Go de RAM, un port NM (une carte-mémoire propriétaire de 128Go ou 256Go au format d’une nano-SIM), la 4G LTE ou la 5G en fonction de la version, une batterie respective de 4200mAh sur le Mate30 et 4500mAh sur le Mate30 Pro avec la technologie Super Charge 2.0 filaire à 40W, la recharge sans-fil rapide jusqu’à 27W, la charge inversée trois fois plus rapide que sur le P30 Pro, EMUI 10 sous Android 10. On notera que sur la version 5G, le Mate30 Pro intègre pas moins de 14 antennes pour la 5G sur un total de 21 antennes. Huawei parle déjà de smartphone 5G de seconde génération. Et enfin, il y a le support du nouveau Huawei M-Pen, un stylet similaire au S Pen de Samsung.

Le Huawei Mate30 Pro sera disponible quand il sera disponible au prix de 1099 euros, 1199 euros en version 5G. Et le Huawei Mate30 sera disponible à 799 euros.

  • Jo chevron_right

    Huawei présente ses Mate 30 et Mate 30 Pro

    news.movim.eu / JournalDuGeek – Yesterday - 14:30

Comme prévu, Huawei vient de présenter ses deux nouveaux fleurons, les Mate 30 et Mate 30 Pro, deux smartphones résolument haut de gamme avec une fiche technique d’exception. Comme pressenti, et c’est désormais officiel, les Huawei Mate 30 et Mate 30 Pro ne seront pas équipés des services de Google, même s’ils tournent bien sous Android. On ne peut pas s’empêcher de se dire que c’est un immense gâchis au vu des innombrables qualités du nouveau flagship de la marque chinoise…

Concernant le design, pas de surprise majeure. Le smartphone ressemble comme deux gouttes d’eau aux divers leaks qu’on a pu apercevoir ces derniers mois. Sur le Mate 30 Pro, on retrouve ainsi une dalle OLED de 6,53 pouces avec affichage DCI-P3 et certification HDR. Cette dalle est toujours surmontée d’une encoche assez imposante bien que plus fine que son prédecesseur, mais elle a bien une raison d’être avec toujours la reconnaissance faciale 3D. Quand aux Mate 30, il dispose d’une dalle AMOLED mais ne reprend pas les bords incurvés du plus bel effet de son grand frère.

À l’intérieur, on retrouve tout d’abord une nouvelle puce maison du constructeur, la Kirin 990, présenté il y a seulement quelques semaines. Pour rappel, il s’agit d’un SoC octo-coeur gravé en 7 nm et travaillant de concert avec une puce Mali G76 pour le GPU. En bref, il en faudra beaucoup pour mettre à genoux le smartphone, avec une puissance colossale. Pour la batterie, Huawei a choisi d’équiper son Mate 30 Pro d’une batterie de 4500 mAh et 4200 mAh pour le Mate 30. Les deux sont compatibles avec la charge rapide 40W et la charge sans fil 27W.

Au dos du smartphone, on se retrouve face à cet imposant bloc optique situé au centre et qui comprend pas moins de 4 appareils sur le Mate 30 Pro : un objectif « ciné » ultra grand-angle 40 mpx 18mm (f/1,8), un objectif grand angle 40 mpx 27 mm (f/1,6) avec stabilisation optique, un téléobjectif 8 mpx 80 mm (f/2,4) avec stabilisation optique, et enfin un capteur TOF pour calculer la profondeur de champ.

Le Huawei Mate 30 est un petit peu moins bien loti, même si cela reste un équipement de choix, avec un objectif ultra grand-angle 16 mpx 17mm (f/2,2), un objectif grand angle 40 mpx 27 mm (f/1,8), un téléobjectif 8 mpx 80 mm (f/2,4), ainsi qu’un autofocus laser.

Et, comme pour le P30 Pro de ce début d’année, les Mate 30 et Mate 30 Pro sont toujours aussi doués dans toutes les situations, même les plus sombres, voire encore plus, d’après Huawei. Le Mate 30 Pro et son objectif « ciné » serait, d’après le constructeur, extrêmement performant en vidéo, et pourrait même capturer des slow-motion en 7680 images par seconde… Oui, vous avez bien lu.

En bref, les Mate 30 et Mate 30 Pro profitent de toutes les dernières technologies, et prennent même de l’avance sur de nombreux points. En revanche, ils devront faire sans les services de Google. Huawei l’a confirmé, pas de YouTube, de Google Chrome, Google Maps, Google Drive ou encore Google Photos. Il n’y aura donc pas de Google Play Store et le smartphone devra faire sans les innombrables applications du catalogue. Huawei a tenu à mettre en avant sa propre boutique d’application, App Galery, mais son catalogue reste pour l’heure bien pauvre à côté de celui de la firme de Mountain View.

Huawei n’a pas indiqué de date de sortie, ni dans quels pays seront disponibles les Mate 30 et Mate 30 Pro. En revanche, on a quand même eu un prix en Europe, ce qui nous rassure sur sa disponiblité dans nos contrées.

  • Huawei Mate 30 : 799 euros (128 Go de stockage, 8 Go de RAM)
  • Huawei Mate 30 Pro : 1099 euros (256 Go de stockage, 8 Go de RAM)
  • Huawei Mate 30 Pro 5G : 1199 euros (256 Go de stockage, 8 Go de RAM
  • Nu chevron_right

    Les Huawei Mate 30 et Mate 30 Pro ont tout pour eux… sauf Google

    news.movim.eu / Numerama – Yesterday - 14:12

Huawei a dévoilé ses nouveaux téléphones haut de gamme. Les Mate 30 et Mate 40 Pro font rêver. Mais ils n'ont pas Google. [Lire la suite]

Voitures, vélos, scooters... : la mobilité de demain se lit sur Vroom ! https://www.numerama.com/vroom/vroom//

  • Jo chevron_right

    [Bon Plan] Le Xiaomi Mi 9 Lite (6+128Go) à 272 euros

    news.movim.eu / JournalDuGeek – Yesterday - 10:35

Code promo : BGM9L

Disponible en trois couleurs – Bleu Subtil, Plus que Blanc et Nuance de Gris – le Mi 9 Lite s’appuie sur le même processus de fabrication que le Mi 9. Il conserve ainsi le même confort de prise en main et de toucher, avec un dos courbé Corning Gorilla Glass 5. Le Mi 9 Lite dispose d’un écran FHD+ AMOLED de 6,39 pouces (certifié par l’institut allemand VDE qui protège contre la fatigue oculaire grâce à sa faible lumière bleue) comme le Mi 9 avec un ratio écran / corps de 91%. On retrouve également un capteur d’empreintes digitales sous l’écran.

Il est propulsé par un processeur Snapdragon 710 accompagné de 6 Go de RAM, de 64 ou 128 Go de mémoire et d’un port microSD. Il embarque également une batterie de 4 030 mAh avec charge rapide (chargeur de 18W inclus), le NFC, une prise casque 3,5 mm et un port infrarouge, le tout pour un poids de 179 g.

Des photos soignées avec sa triple caméra 48MP équipée de l’IA

Le Mi 9 Lite est équipé d’une triple caméra arrière avec un objectif principal de 48 MP et un capteur de 1/2”. La caméra utilise également le Super Pixel 1,6 µm 4 en 1 pour capturer plus de lumière lors de prises de vue nocturnes. Son objectif ultra grand angle de 118° permet de capturer une vue complète d’une scène. Mais le Mi 9 Lite ne s’arrête pas là : son IA détecte les photos d’architecture ou de groupe et recommande si besoin de passer en mode ultra-grand angle pour un meilleur résultat. Le Mi 9 Lite dispose également d’un capteur de profondeur pour la partie portraits. On notera également une nouvelle fonctionnalité nommée AI Skyscaping , qui détecte avec précision le ciel sur la photo, afin de transformer une journée nuageuse en une journée ensoleillée. La caméra frontale utilise un capteur de 32MP et fusionne quatre pixels pour former un seul grand pixel de 1,6 µm, qui permet de capturer plus de détails dans des conditions de faible luminosité. L’appareil photo avant prend des selfies panoramiques, en fusionnant trois photos selfie en une seule.

  • Jo chevron_right

    Huawei Mate 30 : Comment suivre la conférence de lancement ?

    news.movim.eu / JournalDuGeek – Yesterday - 08:40

Crédits : Evleaks

Après un premier leak autour du Mate 30, puis un autre, plus récent concernant les quelques accessoires et objets connectés qui viendront étoffer son catalogue de la fin de l’année 2019, Huawei s’apprête (enfin) à lever le voile sur les rumeurs. Une conférence qu’on attend sans grande surprise pour la marque chinoise, mais qui devrait tout de même être l’occasion de présenter officiellement les Mate 30 et Mate 30 Pro, nouveaux modèles haut de gamme à faire leur arrivée sur le marché international, et dont les capteurs photo s’annoncent déjà très performants. Les accessoires connectés ne devraient pas être en reste, puisque le constructeur profitera de l’évènement pour présenter sa nouvelle montre connectée Huawei Watch GT2 , ainsi que ses écouteurs true wireless Freebuds 3 , dont les premiers détails ont d’ores et déjà été présentés à l’IFA de Berlin. Une tablette convertible et un tracker d’activité seraient également au programme si l’on en croit les dernières fuites. Enfin, dernier appareil connecté attendu pendant la conférence, la mystérieuse Huawei TV , qui signerait une arrivée assez étonnante au sein du catalogue de la marque, malgré de nombreux indices et leaks allant dans ce sens.

Attendue pour le 19 septembre (aujourd’hui) à partir de 14 heures en France , la conférence qui se tiendra à Munich sera accessible directement depuis la page YouTube officielle de Huawei , ou juste ici, via le flux intégré à cet article. Parallèlement à l’annonce de ces nouveaux appareils, la marque devrait aussi profiter de l’événement pour évoquer longuement Harmony OS, son système d’exploitation maison destiné à remplacer Android sur ses futurs appareils connectés. À noter que pour le moment, les smartphones ne devraient pas être concernés par ce changement d’OS même s’ils seront privés des différents services Google.

  • Jo chevron_right

    Oppo présente sa nouvelle charge rapide : rechargement à 100% en 25 minutes !

    news.movim.eu / JournalDuGeek – 2 days ago - 16:20

Crédits : Oppo

Oppo était déjà plutôt performant dans le secteur de la charge rapide, notamment avec son Oppo Find X, capable de se recharger entièrement en 35 minutes avec son chargeur de 50W. Cela ne semble toutefois pas suffisant pour la marque, puisque la firme chinoise dévoile le SuperVOOC 2.0 , une nouvelle technologie de rechargement éclair capable de remplumer entièrement la batterie d’un smartphone en seulement… 25 minutes . Dans une vidéo publiée par Brian Shen, vice-président et président du marketing mondial de la marque, Oppo compare sa nouvelle technologie de recharge à 65W et la compare au VOOC 3.0. Voyez donc.

Malgré les risques d’une telle puissance, Oppo indique avoir soigné la conception du SuperVOOC 2.0 65W avec « un processus de fabrication personnalisé et avancé pour améliorer l’efficacité de charge tout en supprimant la production de chaleur » , et a pour ce faire « adopté les semi-conducteurs en nitrure de gallium (GaN), ce qui réduit efficacement le temps de charge et la taille des adaptateurs. » Le premier smartphone de la marque à bénéficier de cette recharge express sera le Reno Ace , et sa batterie de 4000 mAh. Il sera quant à lui annoncé le 10 octobre prochain et devrait être également prometteur sur d’autres points puisque les rumeurs indiquent qu’il disposerait d’un écran 90 Hz et d’un SoC Snapdragon 855+.

Oppo a également annoncé dans la foulée le Wireless VOOC 30W , sa nouvelle technologie de recharge rapide qui permet d’égaler les performances d’une recharge filaire sans aucun câble. Enfin, la marque a aussi mis à jour son VOOC avec la version 4.0 , une technologie qui sera intégré prochainement dans l’Oppo K5.