close

Voici ma version de la #comète 46P/Wirtanen obtenue mardi 11 décembre au soir.

Je n'avais pas encore eu l'occasion de jeter un œil à cette comète en raison d'une météo bien pourrie. Mardi soir, étonnamment, le #ciel était très clair en Beaujolais. J'ai pu admirer un très beau croissant de Lune accompagnée de sa lumière cendrée dans les lueurs du couchant. J'en ai profité pour longuement observer la comète aux jumelles 10 × 50, très facilement visible (magnitude visuelle limite à l'œil nu dans la Petite Ourse ~6,2 mag., T1) et constater son rapide déplacement parmi les étoiles au fil des heures. Elle passait alors non loin des étoiles Kappa 1 et Kappa 2 de la Baleine.

La comète est d'ailleurs bien visible à l'œil nu. Pas en vision directe, mais très facilement en vision décalée (VI1).

Le temps de la laisser monter dans le ciel, j'ai installé ma petite monture #SkyWatcher Star-Adventurer pour essayer de la photographier. La météo étant restée clémente toute la nuit, j'ai pu lui tirer le portrait pendant près de trois heures avec le #Canon EOS 600D équipé pour l'occasion de l'objectif #Rubinar 300 mm. Malheureusement, vue la focale et l'erreur périodique, j'ai dû me limiter à des poses unitaires de trente secondes. Même ainsi, il a fallu me débarrasser d'une bonne partie des brutes acquises pour cause d'étoiles trop allongées. J'ai finalement conservé 192 poses.

Le prétraitement a été réalisé dans #Siril, le post-traitement dans #Gimp, le tout sous #Debian GNU/Linux. J'ai décentré le cadrage pour inclure les deux étoiles Kappa de la Baleine. Un peu trop peut-être, car je me suis trompé dans l'estimation du sens de déplacement de #Wirtanen :D Toujours est-il que c'est toujours aussi chiant à traiter, compte tenu du déplacement de la comète parmi les étoiles...

À noter que j'ai bien fait de sauter sur l'occasion car, dès le lendemain et jusqu'à aujourd'hui encore, le ciel était de nouveau pourave.

J'ai quand même bien les boules que l'ordinateur du télescope contrôlable à distance de l'observatoire Sirene, Pollux, soit en maintenance. Ça aurait été l'idéal pour cette comète, et sous un bien meilleur ciel qui plus est. Bien évidemment, il faisait grand beau...

  • Date : 11 décembre 2018
  • Appareil : Canon EOS 600D
  • Instrument : objectif Rubinar 300 mm f/4,5
  • Temps de pose : 192 x 30 sec., soit 96 min.
  • Sensibilité : 3 200 iso
  • Qualité : Raw

Acquisition effectuée sur monture Sky-Watcher Star-Adventurer. Traitement sous Siril et Gimp.

Comète 46P/Wirtanen

#astronomie #astronomieamateur #astram #observation #46pwirtanen #photo #astrophoto

  • 46P/Wirtanen

    Instrumentation : objectif Rubinar 300 mm F/4,5 et boîtier Canon EOS 600D

  • image
  • favorite

    1 Like

    Timothée Jaussoin

  • 1 Comments

  • 15 December Timothée Jaussoin

    C'est propre comme résultat! Tu bosses pas avec Dartable aussi pour le post processing ?

  • person chevron_right

    Découverte de six nouvelles étoiles variables de types EA, EB et EW

    Cyprien Pouzenc – Tuesday, 18 September, 2018 - 18:12

D'une série d'observations effectuée fin 2016 avec le télescope contrôlable à distance de l'observatoire Sirene — nommé Pollux — j'avais identifié une grosse dizaine de nouvelles étoiles variables potentielles. Les données étant insuffisantes, j'ai réalisé de nouvelles séries d'observations en 2017 afin de les compléter. Depuis, le manque de temps et de motivation pour décortiquer les données m'ont confortablement poussé à les oublier dans leur coin. À l'occasion de mon séjour à l'observatoire l'été dernier, j'ai pris mon courage à deux mains pour entreprendre l'analyse des images.

La suite de l'article, les diagrammes de phase et les caractéristiques des nouvelles étoiles sont à découvrir ici : https://www.cypouz.com/article/180918/decouverte-six-nouvelles-etoiles-variables-types-ea-eb-ew

Encore un projet au long court — presque deux ans ! — finalement récompensé :) Bien content ! :D

Bonne lecture à vous ;)

#découverte #astronomie #astronomieamateur #astram #science #photométrie #étoiles #étoilesvariables

  • Découverte de six nouvelles étoiles variables de types EA, EB et EW

    D'une série d'observations effectuée fin 2016 avec le télescope contrôlable à distance de l'observatoire Sirene — nommé Pollux — j'avais identifié une grosse dizaine de nouvelles étoiles variables potentielles. Les données étant insuffisantes, j'ai réalisé de nouvelles séries d'observations en 2017 afin de les compléter.

  • image
  • favorite

    1 Like

    Timothée Jaussoin

Depuis 1998, les Rencontres du Ciel et de l’Espace s’imposent comme le rendez-vous incontournable des passionnés et des curieux du ciel. Avec ses 2500 visiteurs journaliers, elles sont indubitablement le plus important point de rendez-vous de la communauté astronomique, professionnelle et amateur, en Europe.

Les 1er, 2 et 3 novembre prochain, ce sont les rencontres du ciel et de l’espace, qui n’ont lieu que tous les deux ans. Ça se déroule au palais des congrès de la cité des sciences et de l’industrie de La Villette, à Paris. Et c’est purement énorme :D

Programme des conférences grand public : https://www.afastronomie.fr/conference Programme des forums techniques (de loin mes préférés) : https://www.afastronomie.fr/forums

#astronomie #astronomieamateur #astram #rce #rce18 #rencontres