close
  • Hu chevron_right

    L'instit' est catcheuse le week-end, les parents se plaignent à l'Académie

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Saturday, 30 November - 20:37 · 1 minute

ÉCOLE - Pour ces parents d’élèves, French Hope n’est pas digne d’être institutrice. Plusieurs familles de l’école élémentaire Belle-Assise à Clermont dans l’Oise ont effectivement contacté le rectorat après avoir découvert que la professeure des écoles de leurs enfants était catcheuse de haut niveau à ses heures perdues.

“L’inspection a été saisie par les parents d’élèves”, explique ainsi le rectorat à France 3 Haut-de-France . L’institutrice, Amale Dib de sa véritable identité a quant à elle préféré se mettre en arrêt de travail face à la situation.

C’est un reportage diffusé à la fin du mois de septembre par France 2 dans l’émission Stade 2 qui a entraîné la situation. C’est avec ce sujet que les parents d’élèves ont effectivement découvert la double-vie de la jeune institutrice.

“Je suis French Hope, l’espoir français. C’est un personnage un peu méchant qui va tout faire pour gagner et qui va taper sur tout ce qui bouge”, y expliquait la jeune femme.

Un état d’esprit (réservé au ring) qui ne passe visiblement pas pour plusieurs familles. Et ce même s’ils n’ont rien à redire quant à l’attitude de la jeune femme avec ses élèves. “Elle est très douce avec les enfants, je ne l’ai jamais vue énervée, elle n’a pas un mot plus haut que l’autre. Alors, j’ai quand même du mal à l’imaginer faire la méchante…”, expliquait ainsi le directeur de l’école maternelle d’Auneuil, également dans l’Oise, le précédent établissement d’Amale Dib.

À voir également sur Le HuffPost: