close
  • Hu chevron_right

    À l'origine de la Nuit des étoiles 2020, une comète qui menace régulièrement laTerre

    news.movim.eu / HuffingtonPost · 2 days ago - 02:57 · 2 minutes

ASTRONOMIE - Il n’y a pas que les astres qui seront faciles à observer durant la Nuit des étoiles 2020 . Les 7, 8 et 9 août, sans autre accessoire que vos yeux, et si bien sûr le ciel est dégagé, le moment sera idéal pour faire une avalanche de voeux. C’est en effet la période des pluies d’ étoiles filantes , qui vont éclairer le ciel nocturne tout autour du monde.

Derrière ces traînées blanches se cache pourtant une bien sombre menace pour la planète, comme vous pouvez le découvrir dans la vidéo en tête de cet article. Si c’est au coeur de l’été qu’il nous est possible d’admirer autant d’étoiles filantes, c’est parce que l’orbite de la Terre croise celle de la comète 109P, aussi appelée Swift-Tuttle, du nom de ses découvreurs.

Comme toutes les comètes, Swift-Tuttle est constituée de roche et de glace, et laisse derrière elle une gigantesque traînée qui, année après année, se détache en d’infimes poussières d’étoiles. Ces poussières, présentent sur l’intégralité de l’ellipse que décrit de Swift-Tuttle autour du soleil, se transforment en étoiles filantes lorsqu’elles pénètrent dans notre atmosphère. Sous l’effet de la chaleur, elles sont instantanément vaporisées, dégageant la traînée lumineuse que l’on connaît.

Même scénario que pour les dinosaures

Mais la comète 109P n’est pas seulement la bienfaitrice des amateurs d’astronomie. Avec son noyau de 26 kilomètres de diamètre, Swift-Tuttle est un mastodonte, dont la taille est au moins égale à l’objet stellaire à l’origine de la disparition des dinosaures. Et si la Terre était très malchanceuse, l’histoire pourrait bien se répéter un jour.

La révolution complète de la comète 109P dure ainsi 133 ans, croisant à chaque fois de façon quasi-perpendiculaire l’orbite de notre planète. Or, si son observation n’a commencé qu’au XIXè siècle, Swift-Tuttle passe de plus en plus près de nous: en 1992, la comète était passée à la distance respectable de 177 millions de kilomètres de Terre. Au prochain rendez-vous, en 2126, les deux cailloux pourraient ne se manquer “que” de 24 millions de kilomètres, soit un tiers de la distance nous séparant de la planète Mars .

Mais en 3044, les choses commencent à se corser sérieusement pour le berceau de l’humanité et ses protégés: la comète ne devrait passer qu’à 1,6 millions de kilomètres de nous, soit...pas grand-chose en terme de distances astronomiques, surtout si l’on prend en compte la marge d’erreur de prédictions faites à aussi long terme. Nos descendants ont peut-être une ambitieuse mission de sauvetage devant eux.

À voir également sur Le HuffPost: SpaceX: Les images de l’amerrissage des deux astronautes en Floride

  • Hu chevron_right

    La comète Neowise éclipsée par les satellites Starlink d'Elon Musk

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Friday, 24 July - 16:35 · 3 minutes

ESPACE - Depuis quelques semaines, il est possible d’observer dans le ciel étoilé un objet que nous ne reverrons pas de sitôt, la comète Néowise . Baptisée C/2020 F3, elle se situe à 103 millions de kilomètres de la Terre et est visible à l’oeil nu.

Repérée par la Nasa le 27 mars, la comète Neowise ne nous rendra pas visite avant 6800 ans. Un phénomène très rare qui a attiré de nombreux astronomes cherchant à immortaliser cet instant... quelque peu parasité par les satellites d’ Elon Musk .

Ce jeudi 23 juillet, l’astronome Julien Girard a notamment partagé une image de la comète striée de petits traits blancs, prise par le photographe Daniel Lopez. Ces traits, ce sont des dizaines de satellites lancés par SpaceX, la société du milliardaire américain, ces derniers mois.

“Il y en a quelques centaines actuellement, il y en aura quelques milliers dans un proche avenir. Space X s’engage à mieux les orienter mais quand même ...”, rappelle l’astronome, Julien Girard.

Censés améliorer l’accès à internet partout dans le monde, ces objets volent très vite à basse altitude un peu partout... et passent parfois à côté de la comète Néowise. Comme elle est peu lumineuse, pour avoir une photo adaptée, il faut “capturer” la zone pendant de longues secondes avec un appareil adapté. Un délai pendant lequel les satellites passent en laissant une traînée sur l’objectif.

Julien Girard a mis en ligne une autre photo, prise par ses soins, où un satellite a également volé la vedette à la comète Neowise.

Il y a quelques mois, ces satellites avaient déjà rendu les astronomes furieux .

En novembre 2019, ce sont une soixantaine de Starlink qui sont envoyés dans l’espace. Lors d’une pluie de météorites dans la nuit du 21 au 22 novembre, les fans d’astronomies ont pu observer un ciel pollué par la lumière que prend ces objets.

Le milliardaire s’était expliqué plus tôt, pour réduire ce problème.

“J’ai envoyé une note à l’équipe Starlink la semaine dernière pour leur demander spécifiquement de réduire les reflets. Nous en aurons une meilleure estimation quand ils auront atteint leur orbite et que la constellation se sera adaptée au soleil.”

À noter que ces satellites sont installés à une orbite de “très basse altitude”, c’est-à-dire à 346 kilomètres d’altitude, comparés à la “norme” de 550 kilomètres d’altitude. Si les Starlink prennent déjà de la place dans le ciel, le fondateur de SpaceX ne compte pas arrêter ses expériences spatiales. L’Américain voudrait placer à l’avenir 7500 satellites, chiffre qui pourrait encore augmenter d’ici les prochaines années.

À voir également sur Le HuffPost: Les images de l’éclipse visible en Asie, en Afrique et au Moyen-Orient

  • +18 chevron_right

    Avec Bonjour Madame : Amour sur la ville.

    nsfw.movim.eu / BonjourMadame · Friday, 15 May - 08:00

  • Hu chevron_right

    Cet arc-en-ciel a mis du baume au coeur des confinés de Bayonne

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Saturday, 18 April - 12:16 · 1 minute

METEO - Après la pluie vient le beau temps... et l’arc-en-ciel. Les habitants confinés de Bayonne et dans le sud des Landes ont été gâtés ce vendredi 17 avril en fin d’après-midi.

Comme prévu, d’importants orages ont lavé à grandes eaux la région. Des trombes ont même provoqué quelques dégâts à Hendaye où les pompiers ont dû intervenir. Près de Bayonne en revanche, le ciel rincé s’est habillé d’un magnifique arc-en-ciel. Ce dernier a eu le bon goût d’arriver juste avant le coucher du soleil et de se fondre par moment dans de jolis tons orangés.

De nombreuses photos ont été partagées sur les réseaux sociaux.

À voir également sur Le HuffPost: La lune s’est changée en “anneau de feu” pendant une éclipse

  • +18 chevron_right

    Prendre le soleil.

    nsfw.movim.eu / BonjourMadame · Thursday, 30 January, 2020 - 09:00

200130.jpg?w=960

  • +18 chevron_right

    Le Mardi Pourpre

    nsfw.movim.eu / BonjourMadame · Tuesday, 5 November, 2019 - 09:00