close
  • Hu chevron_right

    Donald Trump fête le 4 juillet au Mont Rushmore avec ses supporters

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Saturday, 4 July - 09:29 · 4 minutes

INTERNATIONAL -  Feu d’artifice et pandémie. Loin de Washington pour un soir, le président américain a vanté vendredi 3 juillet une Amérique “exceptionnelle” dans le cadre majestueux du Mont Rushmore , sans s’attarder sur les chiffres alarmants du Covid-19 dans un pays inquiet qu’il peine à rassembler. Très critiqué pour sa gestion de la pandémie, Donald Trump s’est offert, à la veille de la fête nationale du 4 juillet, une soirée de feux d’artifice et un discours au ton très dur en terrain conquis.

Le tempétueux milliardaire s’est exprimé sous le regard de quatre de ses lointains prédécesseurs, taillés dans le granit, dont il a longuement fait l’éloge: George Washington, Thomas Jefferson, Theodore Roosevelt et Abraham Lincoln. Devant une foule scandant “quatre ans de plus”, dans laquelle les masques étaient rares, il s’est posé, à quatre mois de l’élection présidentielle, en défenseur de “l’intégrité” de son pays.

“Nous allons dire la vérité telle qu’elle est, sans nous excuser: les États-Unis d’Amérique sont le pays le plus juste et le plus exceptionnel n’ayant jamais existé sur la Terre”, a-t-il lancé. En plein débat sur les symboles de l’Histoire du pays, et alors que des statues de généraux confédérés ont été mises à terre par des manifestants antiracistes, il a dénoncé “une campagne visant à effacer notre histoire, diffamer nos héros, supprimer nos valeurs et endoctriner nos enfants”. Mais “les Américains sont forts et fiers”, a-t-il lancé.

Résurgence record

Le milliardaire, qui laisse son vice-président Mike Pence en première ligne face au spectaculaire rebond de l’épidémie, n’a pas caché son enthousiasme pour cet événement auquel des milliers de personnes ont assisté dans une ambiance estivale, sous un ciel sans nuages. Mais il n’a que très brièvement évoqué la résurgence de cas de Covid-19 dans le sud et l’ouest qui “met tout le pays en danger” selon les termes d’Anthony Fauci, directeur de l’Institut américain des maladies infectieuses.

En mauvaise posture dans les sondages, Donald Trump s’en tient depuis plusieurs jours à un seul message: la crise du coronavirus est “gérée”, l’économie américaine repart “plus fort et plus vite” que prévu et l’année 2021 sera “historique”. Pourtant, dans un contraste saisissant avec l’Europe, des records de contaminations sont battus quotidiennement aux États-Unis.

Quelques minutes avant l’arrivée d’Air Force One, l’université Johns Hopkins, qui fait référence, a annoncé que les États-Unis avaient enregistré vendredi 57.683 nouvelles infections dues au coronavirus en 24 heures.

Nombre d’États ont dû mettre le déconfinement sur pause, voire faire machine arrière, refermant à la hâte bars et plages.

Au début de ce long week-end férié, l’ancien président démocrate Barack Obama a, lui, appelé à un sursaut. “Vaincre ce virus demandera la mobilisation de tous. Portez un masque. Lavez-vous les mains”, a-t-il tweeté. “Et écoutez les experts, pas ceux qui essayent de nous diviser”.

“Pas de distanciation sociale”

Le locataire de la Maison Blanche, qui était accompagné de son épouse Melania Trump, savait pouvoir compter sur un accueil chaleureux dans le Dakota du Sud, État peu peuplé qu’il a remporté en 2016 avec plus de 60% des voix. Et la gouverneure républicaine Kristi Noem avait indiqué par avance qu’elle n’entendait pas gâcher la fête.

“Nous avons dit à ceux qui sont inquiets qu’ils peuvent rester chez eux”, avait-elle expliqué. “Pour ceux qui veulent se joindre à nous, nous distribuerons des masques gratuits, s’ils décident d’en porter un. Mais il n’y aura pas de distanciation sociale”.

Des représentants de tribus sioux ont manifesté pour protester contre l’organisation de cette soirée dans les montagnes de Black Hills - où les têtes ont été sculptées de 1927 à 1941 - qu’ils considèrent comme sacrées.

Malgré le risque d’incendie, un feu d’artifice a également été organisé malgré les polémiques. Depuis 2010 en effet, aucun feu d’artifice n’avait eu lieu au mont Rushmore, en raison des risques d’incendie. La Maison Blanche a tant insisté que le service des parcs nationaux a fini par approuver leur retour.

Donald Trump parle lui depuis longtemps de sa fascination pour le Mont Rushmore. En 2017, il avait même évoqué, en plaisantant, la possibilité que son visage y soit ajouté un jour. Au-delà de toute considération politique, il est cependant peu probable que cela arrive.

“De temps en temps, des individus ou des organisations proposent d’ajouter de nouveaux bustes (...) mais cela n’est pas possible”, explique à l’AFP Dana Soehn, porte-parole de ce Parc national. “La roche qui se trouve autour des visages (des présidents) ne permet pas de sculpture supplémentaire”, explique-t-elle, rappelant par ailleurs que le sculpteur, Gutzon Borglum, voulait représenter les idéaux des 150 premières années de l’histoire américaine -  naissance, croissance, développement, préservation - et que son oeuvre était par conséquent achevée.

À voir également sur Le HuffPost: La Maison Blanche rassure les journalistes: le Président Trump lit ses notes

  • Hu chevron_right

    Comment Donald Trump s'est fait avoir par des utilisateurs de TikTok

    news.movim.eu / HuffingtonPost · Sunday, 21 June - 11:14 · 2 minutes

INTERNATIONAL - Plus d’un million de personnes étaient annoncées au premier meeting de réélection de Donald Trump . Mais à Tulsa, en Oklahoma , force était de constater qu’un gros nombre étonnant de sièges était vide ...Le président américain aurait-il gonflé les chiffres des réservations? Sur les réseaux sociaux, l’explication pourrait être différente...

Des vidéos de nombreux utilisateurs de TikTok , un réseau social des 15-20 destiné à la danse et à la musique initialement, mais en passe de se politiser, donnent en effet une autre version. Sur de courtes vidéos de plus en plus nombreuses à mesure que la date du meeting approchait, des adolescents ont ainsi appelé à réserver des tickets...Et à ne pas s’y rendre, comme vous pouvez le voir dans la vidéo en tête d’article .

“Oh mon Dieu! J’ai réservé des tickets pour le meeting de Donald Trump! Je suis tellement excitée...De ne pas y aller!” déclare ainsi une jeune fille. Avant d’expliquer le déroulé de l’opération: “Allez-y, enregistrez-vous, réservez tous les sièges, mais n’y allez pas, parce qu’on emmerde ce type!”.

Avant de se répandre, l’idée est venue d’une internaute pourtant d’un autre âge. C’est Mary Jo Laupp, une grand-mère de 51 ans qui semble avoir mené la charge sur TikTok une grosse semaine avant le meeting. “Tous ceux d’entre nous qui veulent voir cet auditorium de 19.000 places à peine rempli ou complètement vide vont réserver des billets maintenant et le laisser debout là-bas sur la scène”, a-t-elle soufflé à ses 1000 abonnés.

La femme aux cheveux blancs qui a également déclaré avoir travaillé à la campagne de Pete Buttigieg (candidat malheureux pour l’investiture démocrate) dans l’Iowa l’automne dernier a expliqué à CNN qu’elle avait été bouleversée par l’annonce initiale de Trump . Il prévoyait en effet organiser son meeting le 19 juin au départ, jour spécial aux États-Unis, car marquant la fin de l’esclavage au Texas. Ce qui avait déclenché un tollé chez les manifestants anti-racistes.

À voir également sur Le HuffPost : À Tulsa, le meeting de Trump était loin du million de fans annoncé

  • Be chevron_right

    Kaidan - A user-friendly XMPP client, and ATT - Automatic Trust Transfer

    debacle · pubsub.movim.eu / berlin-xmpp-meetup · Saturday, 2 March, 2019 - 12:48 edit

Kaidan - A user-friendly XMPP client, and ATT - Automatic Trust Transfer

At this months Berlin XMPP meetup, we will probably

When? Wednesday, 2019-03-13 18:00 CET

Where?JWD: Takustraße 3, 14195 Berlin

#xmpp #meeting #meetup #berlin #jabber #kaidan #client #sprint #att #omemo #jwd

  • Be chevron_right

    Location Changed: Berlin XMPP Meetup: What happened at XMPP Summit 23 and FOSDEM 2019?

    debacle · pubsub.movim.eu / berlin-xmpp-meetup · Thursday, 7 February, 2019 - 11:11 edit

Location Changed: Berlin XMPP Meetup: What happened at XMPP Summit 23 and FOSDEM 2019?

As always, we meet at the second Wednesday of every month on 18:00 hrs CE(S)T. Just come around and talk to us. We are actually nice.

This time, the three of us, who were at the XMPP summit and FOSDEM, will report.

And we will plan our sprint in March, see below.

Next Meeting

Wednesday, 2019-02-13 18:00 CET

DBJR

Mühlendamm 3

10178 Berlin

Visit our chat room: xmpp:berlin-meetup@conference.conversations.im?join

Breaking News: XMPP Sprint in Berlin

#berlin #xmpp #jabber #summit #fosdem #sprint #meeting #meetup

  • Be chevron_right

    The perfect ejabberd server setup using ansible

    debacle · pubsub.movim.eu / berlin-xmpp-meetup · Wednesday, 2 January, 2019 - 11:35 edit

The perfect ejabberd server setup using ansible

After having heard about the theoretical part of a perfect XMPP server setup in Holger's talk, Linus will now show us how to do this in practice with ejabberd. For this purpose we're going to use the configuration management tool ansible, which will automate the setup process. This makes it much easier to move your setup to a different machine or reinstalling it. After having a look into how the ansible scripts work and what they do on the server, we'll also do a live demonstration.

The ansible scripts cover the setup of ejabberd, Let's Encrypt-certificates, an SQL database with MySQL/MariaDB or PostgreSQL, HTTP File Upload and ejabberd admin interface with reverse proxy using nginx and sslh for multiplexing XMPP/XMPPS/HTTPS on a single port (that can be useful if you're behind a firewall). You can also enable nextcloud authentication, but we won't go into many details on that topic.

When? Wednesday, 2019-01-09 18:00 CET

Where? DBJR, Mühlendamm 3, 10178 Berlin

#xmpp #ejabberd #meeting #meetup #berlin #jabber #ansible

  • De chevron_right

    First XMPP Meetup in Hamburg September 6th 2018 19h

    error · pubsub.movim.eu / de-hamburg-xmpp-meetup · Monday, 13 August, 2018 - 21:34 edit

We meet at an unknown building of the University of Hamburg situated between the train station Altona and the Chaos Computer Club, both five minutes via your feet:

Max-Brauer-Alle 60
Hamburg
5 min walk from train station Altona

Ground Floor
Roomnumber NOT changed (!): 233

We want to get to know each other personally so there is no tight schedule. All newcomers heartly welcome.

Our MUC: xmpp:xmpp-hh@conference.jabber.de?join

#hamburg #xmpp #meeting #meetup #jabber

  • favorite

    5 Like

    error , errormovim , LNJ , maxxi , lorddavidiii

  • 2 Comments

  • person

    13 August, 2018 error

    We need a photo of the meetup site.

  • 6 September, 2018 lorddavidiii

    Viel Spaß euch heute! Ich hoffe das ich es zu einem der nächsten Treffen auch mal schaffe aus Hannover nach Hamburg zu kommen!

  • Be chevron_right

    Let's talk about the perfect server setup

    debacle · pubsub.movim.eu / berlin-xmpp-meetup · Wednesday, 4 July, 2018 - 06:28

This time, we'll start with a short XMPP introduction for newcomers. Then we'll go into the details of setting up an XMPP server for use with modern chat clients. If there's time left, we'll also continue the discussion on “Yvo's project”.

Looking forward to see you tonight!

Wednesday, 2018-07-04 18:00 - 21:00 CEST

Searchmetrics GmbH Greifswalder Straße 212 Berlin

#berlin #xmpp #meeting #meetup