close
  • Ar chevron_right

    Studies: Google, Netflix and others are watching how you watch your TV

    news.movim.eu / ArsTechnica – 3 days ago - 19:20

A photograph of a TV as taken through a pair of eyeglasses.

Enlarge / A Vizio TV seen at CES in 2011. (credit: Ethan Miller | Getty Images )

Modern TV, coming to you over the internet instead of through cable or over the air, has with a modern problem: all of your Internet-connected streaming devices are watching you back and feeding your data to advertisers. Two independent sets of researchers this week released papers that measure the extent of the surveillance your TV is conducting on you. They also sort out who, exactly, is benefiting in massive amounts of consumer data with or without consumer knowledge.

The first study ( PDF ), conducted by researchers at Princeton and the University of Chicago, looked specifically at devices you plug into your TV made by Roku and Amazon. A review of more than 2,000 channels across the two platforms found trackers on 69% of Roku channels and 89% of Amazon Fire TV channels.

The most prevalent tracker, Google's doubleclick.net, showed up in 975 of the top 1,000 Roku channels, with Google analytics trackers showing up in 360, the researchers found. Over on the Amazon side of things, perhaps unsurprisingly Amazon trackers were the most prevalent, showing up in 687 of 1,000 channels. Doubleclick trackers were found on 307 channels, and Facebook trackers on 196.

Read 13 remaining paragraphs | Comments

index?i=7d9LMTVWQ-g:WJKKtFMNUAk:V_sGLiPBpWUindex?i=7d9LMTVWQ-g:WJKKtFMNUAk:F7zBnMyn0Loindex?d=qj6IDK7rITsindex?d=yIl2AUoC8zA
  • Jo chevron_right

    [Bon Plan] Samsung Galaxy Fold 512 Go à 2020 euros avec 300 euros remboursés en superpoints sur Rakuten !

    news.movim.eu / JournalDuGeek – 4 days ago - 14:00

Accéder à l'offre chez Rakuten

Le Samsung Galaxy Fold représente un appareil d’un nouveau genre, le premier d’une nouvelle ère. Qu’on aime ou pas le format de l’écran pliable, il est indéniable qu’on est en présence d’une vraie innovation dans le monde des smartphones et des tablettes. Malgré les modifications apportées par Samsung, on reste tout de même méfiant sur la durabilité de l’appareil, non pas à cause du principe même du Galaxy Fold mais plutôt à cause de notre ignorance et de notre manque de recul pour savoir si ce type d’écran et de charnière résistera dans le temps.

À LIRE AUSSI SUR CE SUJET Notre test du Samsung Galaxy Fold

On l’a dit dans le test, le Samsung Galaxy Fold est un smartphone pour Early-Adopters, Geeks ou Technophiles, il ne se destine vraiment pas au grand public. Si vous hésitez avec un smartphone plus conventionnel, passez votre chemin. Si vous dépensez plus de 2000 euros pour ce Galaxy Fold, vous le faites en connaissance de cause. On fait partie de ceux qui trouvent le Galaxy Fold plus qu’intéressant au quotidien et oui, on espère des produits similaires dans un futur plus ou moins proche. La pliure, tant décriée, n’est pas plus gênante qu’une encoche au quotidien et une fois qu’on a goûté à ce type d’appareil, il est vraiment difficile de revenir à un smartphone plus classique, et ce, même s’il a un grand écran.

Le Galaxy Fold a des défauts, clairement, et il ne peut pas plaire à tout le monde, mais ce n’est qu’une première génération. En revanche, il est plus que prometteur pour le futur des smartphones.

  • Jo chevron_right

    [Test] Samsung Galaxy Fold : Le Point Final

    news.movim.eu / JournalDuGeek – 4 days ago - 10:30

Annoncé avant l’officialisation des Samsung Galaxy S10, le Samsung Galaxy Fold était prévu pour une sortie en mai dernier. Malheureusement ou heureusement, des défauts de conception mais aussi des manipulations hasardeuses sur des exemplaires de tests envoyés à différents médias ou influenceurs ont obligé Samsung à rapatrier l’ensemble des Galaxy Fold sur le marché et à annuler son lancement.

Ainsi, après des semaines de tests et quelques modifications bienvenues, Samsung a profité du peu d’annonces à l’IFA 2019 pour officialiser, enfin, le lancement du Galaxy Fold. C’est donc aujourd’hui, le 18 septembre 2019, que Samsung lance sur le marché le premier smartphone avec un écran pliable. En fonction des usages, le Galaxy Fold pourra être considérée comme une tablette pliable. Malgré l’annulation du lancement en mai dernier, Samsung reste donc la première compagnie à proposer dans le commerce un tel appareil. Et puisqu’on est en septembre 2019, une version 5G est également disponible en fonction des marchés, ce qui n’est pas le cas de la France.

Si les trolls et les anti-Samsung n’ont pas hésité à moquer la marque coréenne sur ce lancement avorté, de notre côté, on salue Samsung de ne pas avoir chercher à sortir absolument le Galaxy Fold après les retours des premiers testeurs. Il était en effet préférable de faire un rappel, régler les problèmes et de satisfaire au mieux les utilisateurs que de foncer tête baissée et de gérer ensuite en mode pompier. Nous avions discuté du sujet avec Samsung. Le Galaxy Fold aurait pu être purement et simplement annulé mais Samsung a choisi la commercialisation limitée jusqu’à la fin de l’année seulement. Le Samsung Galaxy Fold n’est pas un produit destiné en soi au grand-public, il s’adresse essentiellement aux Early-Adopters, aux Geeks, aux Technophiles qui savent pourquoi ils sont prêts à dépenser 2020 euros. Si vous êtes du genre à hésiter entre Galaxy Fold et un smartphone plus classique comme un Galaxy S10 ou un iPhone, passez votre chemin.

On a eu la chance de faire partie des rares médias à avoir pu tester le Galaxy Fold en avril et mai dernier. Notre test est ICI et on vous en conseille évidemment la lecture parce qu’on ne va pas vous faire l’affront d’un copier/coller. Dans le fond, il n’y a pas vraiment de différences entre la version de mai dernier et la version de septembre. Aussi, on va s’attarder sur les changements apportés entre la version 1.0 en mai dernier et la version 1.1 qui sort cette semaine et ce, au niveau matériel et/ou logiciel.

>>> Test du Samsung Galaxy Fold en mai dernier

Les changements

Petit rappel des problèmes rencontrés : certains premiers utilisateurs avaient confondu une protection d’écran vitale à l’écran pliable avec une simple protection d’écran qu’on pouvait enlever. D’autres ont vu des corps étrangers se glisser sous l’écran. Du coup, Samsung avait dû tout rapatrier pour étudier au cas par cas les soucis rencontrés par les premiers utilisateurs.

Sur la version de mai, il est vrai que même si la protection d’écran touchait le bord, on peut comprendre que certains aient pu le confondre avec une simple protection de base. Aussi, dans cette version finale, la protection d’écran recouvre entièrement l’écran et se termine sous les bords de l’écran. Comme cela, aucune possibilité de l’enlever. En revanche, cela reste un écran pliable avec une dalle faite de plastique donc ce n’est pas aussi solide qu’une dalle en verre. Du coup, on n’a pas forcément assez de recul pour juger de la solidité de l’écran. Nous n’avons pas noté de souci particuliers lors de nos tests mais Samsung déconseille clairement l’utilisation des ongles ou autres objets pointus sur l’écran. D’ailleurs à ce sujet, lors du déballage et lors du premier démarrage, l’utilisateur fait face à toutes sortes d’avertissements sur les possibilités d’endommager l’écran.

Samsung a également ajouté une sorte de petit ergo en « T » au niveau des pliures pour prévoir toute intrusion d’un corps étranger.

Autre changement, Samsung a intégré (on n’est pas allé vérifier) une sorte de maillage de métal dans l’écran pour assurer une plus grande solidité. On ne sait si cela a un impact mais on a eu l’impression d’avoir un écran plus plat. De même, on a trouvé la pliure moins marquée par rapport à la version de mai dernier. Ceci étant dit, ce ne sont que des impressions et on n’a malheureusement plus le produit de mai dernier pour comparer.

Et enfin, dernier changement, la charnière a été revue pour être plus dure. Cela se ressent tout de suite lors de nos premières ouvertures du Galaxy Fold. Mais ce n’est pas tout puisque l’espace entre la charnière et les faces extérieures du Galaxy Fold a été réduit pour limiter encore plus l’intrusion de corps étrangers. Les aimants pour la fermeture du Galaxy Fold sont plus puissants sur cette version finale, ce qui fait qu’on sent vraiment le « clap » de fermeture. Tous ces changements impliquent qu’il vaut mieux manipuler le Galaxy Fold à deux mains, ce qui était un peu moins le cas sur la version de mai dernier.

Petit rappel sur les caractéristiques techniques

En dehors de tous les changements énoncés plus haut, le reste n’a pas bougé, l’écran Dynamic AMOLED est toujours bon en terme de colorimétrie et de luminosité, c’est un peu moins fin et contrasté que celui du Galaxy Note10+ par exemple mais il faut dire que c’est aussi le plus récent. Il n’y a plus de versions bleues et vertes avec la version finale, le consommateur aura le choix entre une version noire ou silver. Avec un SoC Qualcomm Snapdragon 855, inutile de vous dire que c’est une bête de course pour l’ensemble des applications disponibles sur le marché. Idem pour l’autonomie, si on peut atteindre les deux jours en faisant attention, le Galaxy Fold assure une journée complète intense. Et enfin, pour le bloc photo, rien ne change par rapport à la version de mai et on retrouve ainsi un bloc photo similaire aux Galaxy S10. Open UI a été revu pour y ajouter quelques options supplémentaires comme déplacer vers la droite ou la gauche les boutons virtuels ou le clavier virtuel, pour une meilleure utilisation à une main. Si vous cherchez plus de détails sur ces parties là, on vous redirige vers le Test de la première version en mai dernier ICI .

Nom Samsung Galaxy Fold
Ecran Interne - 7,3 pouces pliable
- Dynamic AMOLED
- HDR10+
- 2152 x 1536
Ecran Externe - 4,6 pouces
- Super AMOLED
- Gorilla Glass 6
- Format 21:9
- Définition HD+
SoC - Qualcomm Snapdragon 855
- GPU Adreno 640
- Gravure en 7 nm
Logiciel - Android 9.0 Pie
- Surcouche One UI
Mémoire vive - 12 Go
Mémoire interne 512 Go
Port Micro-SD Non
Batterie - 4380 mAh (non-amovible)
- Recharge sans-fil
- Recharge sans-fil inversée PowerShare
Appareil photo dorsal - Capteur principal de 12 MP
- FoV 77° et Double Ouverture f/2.4 et f/1.5
- Autofocus Dual Pixel
- Capteur téléphoto 2x de 12 MP
- FoV 45° et Ouverture F/2.4
- Capteur ultra grand-angle de 16 MP
- FoV 123° et Ouverture F/2.2
- Photo HDR automatique
- Capture vidéo UltraHD à 60fps
- Ralentis jusqu'à 960fps en 720p
- Stabilisation optique
- Mode Vidéo Action-Cam super stabilisé
Appareil photo frontal interne - 10 MP
- Ouverture f/1.7
- Smart Autofocus
- Reconnaissance des visages 2D
- HDR automatique
- Second appareil avec un capteur RGB de 8 MP
- Capture vidéo frontal en UltraHD à 30fps
Appareil photo frontal externe - 10 MP
- Ouverture f/1.7
- Smart Autofocus
- HDR automatique
- Capture vidéo frontal en UltraHD à 30fps
Dimensions Ouvert : 160,9 x 117,9 x 6,9 mm
Fermé : 160,9 x 62,9 x 15,5 mm
Poids 263 g
Carte SIM 2 x nano-SIM (1 × nano-SIM + 1 eSIM)
Capteur d'empreintes digitales Type Physique sur le bouton Bixby
Connectique - USB Type-C
- NFC
- WiFi 6 (802.11 a/b/g/n/ac/ax)
- Bluetooth 5.0
- 4G LTE Cat. 20
GPS A-GPS, GLONASS, BDS, Galileo
Prise jack Non
Etanchéité à l'eau Non
Coloris Noir Cosmos, Argent Stellaire, Bleu Astro et Vert Martien
Prix de lancement - 2020 euros
- Livré avec des Galaxy Buds
- Samsung Care+ d'un an avec un bris d'écran
- Coque de protection en kevlar

Le Samsung Galaxy Fold est disponible à partir de ce 18 septembre 2019 au prix de 2020 euros. A noter que le Galaxy Fold est livré avec les écouteurs True Wireless, les Galaxy Buds, un étui en fibre de carbone, et une assurance Samsung Care+ d’un an comprenant une déclaration de sinistre à un dommage accidentel.

A noter que si l’achat en ligne est possible, il faudra aller retirer le smartphone dans un des points de vente. Oui, Samsung veut s’assurer que l’utilisateur final ait la bonne formation pour profiter au mieux du Galaxy Fold.

Galerie

  • Jo chevron_right

    Samsung pourrait fusionner les gammes Galaxy S et Galaxy Note

    news.movim.eu / JournalDuGeek – 5 days ago - 08:05

Samsung aurait-il pour projet de fusionner ses gammes Galaxy S et Galaxy Note au profit d’une ligne plus hybride et donc plus polyvalente ? C’est en tout cas ce que semble affirmer le très renseigné leaker Evan Blass, aussi connu sur Twitter sous le pseudonyme d’EvLeaks . Selon l’internaute, relayé par le site de 9to5 Google , le géant coréen réfléchirait sérieusement à fusionner prochainement ses deux lignes Galaxy S et Galaxy Note. Un mariage qui permettrait à la marque de ne proposer plus qu’une seule gamme premium de smartphones, tout en proposant un S Pen en option. Concrètement, ces nouveaux téléphones pourraient directement intégrer un emplacement destiné au stylet tactile, à moins que ce dernier ne vienne se “coller” à l’appareil, comme c’est déjà le cas pour les tablettes tactiles Galaxy Tab. La nouvelle a de quoi surprendre, mais elle repose pourtant sur un constat assez implacable : depuis quelques années, et notamment la génération S10 / Note 10 , les deux smartphones affichent des designs mais aussi des fiches techniques de plus en plus similaire s.

Si aucune information officielle n’a pour le moment été confirmée, ni même évoquée par la marque coréenne, cette fusion pourrait avoir lieu dès l’année prochaine, au moment des modèles Galaxy S11 et Galaxy Note 11. Comme pour les générations précédentes, des déclinaisons Lite, Pro ou encore 5G pourraient également être envisagées. Une nouvelle ligne marketing qui devrait se confirmer (ou non) dès le début de l’année prochaine, période à laquelle les Galaxy S sont habituellement officialisés. Parallèlement à ce nouveau modèle hybride, Samsung devrait aussi profiter de l’avenir pour développer plus concrètement son autre modèle haut de gamme, le Galaxy Fold . Après une première annonce à l’arrière-goût d’inachevé faite plus tôt dans l’année, les smartphones pliables de la marque arriveront officiellement à partir de demain sur les étals français , et promettent déjà de devenir l’un des prochains grands modèles de Samsung.

  • Te chevron_right

    Samsung’s Galaxy Tab S6 combines creative flexibility with great design

    news.movim.eu / TechCrunch – 6 days ago - 13:35

The Android tablet market isn’t exactly a hotbed of excitement and activity, which makes it all the more impressive that Samsung continues to iterate its own tablet lineup in smart, meaningful ways that push the technology forward and deliver a stellar experience. Samsung’s new Galaxy Tab S6 (starting at $649.99) is no exception, and this latest offering expands the definition of what a tablet can be while retaining or refining everything that’s been its predecessors.

Thin, light and luxe design

Samsung has been delivering outstanding body design on its tablet lineup since the introduction of the all metal and glass Tab S4, and the Tab S6 continues this tradition with a full metal back and glass front that’s lighter and thinner than its predecessor. The look and feel is more reminiscent of the Tab S5e, which was released after the S4 earlier this year and which acts as a more economical alternative to Samsung’s flagship lineup. The S6 manages to feel just a touch more premium than the S5e, though both are class-leading in terms of their industrial design.

The brushed finish of the back looks great, and feels nice in the hand, and if you have larger hands you can even one-hand this device when reading for limited periods of time. Samsung has also shrunk the bezels, giving you a more front face-filling screen than on any previous tablet, which does a very good job of putting the gorgeous sAMOLED display in focus. More than ever, this feels like one big sleek, metallic hand-held display – the future, in your hand, reduced to the essentials in an awesome way.

[gallery ids="1881813,1881812,1881811"]

Display and cameras

The display on the Tab S6 isn’t much changed from the one used on the Tab S5e and the Tab S4 – but that’s actually great news, because Samsung has the best tablet display in the business when it comes to watching media. The 10.5-inch 2560 x 1600 pixel Super AMOLED display gives you true blacks that are outstanding, and impossible to replicate on any LED-based display, and Samsung offers a range of color options to choose from, including ‘natural’ settings for photo-accurate editing, and enhanced saturation modes for getting the most out of eye-popping movies and videos.

That display now comes with a neat new trick on the Tab S6: An integrated fingerprint reader. This authentication and unlock method is new for this generation, and replaces iris/face scanning as the only biometric unlock option on the Tab S4. It performs very well in my testing, and has the added cool factor of being just an amazing big of whiz-bang tech magic, especially if this is your first time encountering and in-display fingerprint reader.

tab s6 screen fingerprint unlock

The great display makes a fantastic editing surface for photos and videos, and that’s why it’s super interesting that Samsung went out of their way to upgrade the cameras on the Tab S6 – adding dual camera options, in fact. There’s now a super wide angle lens in addition to the standard one, which gives you a lot of creative options when it comes to both still photography and videos.

While the Tab S6 is great for editing, I still wouldn’t lean too heavily on the built-in cameras for actually capturing content. They’re fine cameras, augmented by Samsung’s built-in software, but the super wide has a fair amount of distortion and not the best resolution, and in general I still think you should avoid shooting too much with tablet cameras in general. Still, it’s nice to have the option in case you’re in a pinch.

[gallery ids="1881836,1881837,1881838,1881839"]

Your pen pal

I mentioned editing above already, but the Samsung Galaxy Tab S6 has an added advantage over other tablets in this area: The S Pen. Samsung’s stylus is updated in this version, with Bluetooth connectivity that gives it additional super powers like the ability to act as a remote for the camera, presentations and other software.

Samsung Galaxy Tab S6 1 The S Pen still performs best as an actual stylus, however, and it excels in this capacity. For pressure sensitive applications including sketching and painting, it’s fantastic, but where it really shines in my usage is in editing photos using software like Lightroom from Adobe. Stylus input means you can get super specific and accurate with your edits. This applies to editing video, too, where the stylus works well for making concise trims to video timelines.

You can also easily create handwritten notes with the S Pen, and if you do using Samsung’s built-in Notes application, you get automatic OCR and search indexing. In my testing, I found that this worked really, really well – surprisingly so, considering how bad my handwriting is. For printed characters, the Samsung Notes app had no trouble at all identifying words accurately in my scrawl and retrieving the right results when searching by keyword.

Since this S Pen uses Bluetooth, it now has a built-in rechargeable battery. Like Apple’s Pencil, it charges wirelessly, attaching magnetically to the tablet to power up. Samsung has designed a groove in the back of the tablet to receive the S Pen for charging, and while this isn’t sturdy enough for you to trust it to hold the stylus when you throw them in your bag unprotected, the Tab S6 cover accessory nicely wraps the S Pen with a fold-down flap for easy storage.

Samsung Galaxy Tab S6 6

A true workhorse

Samsung’s official case options include a back panel protector/detachable keyboard combo that are probably the best accessory of this style available on the market for any tablet. The back cover includes a reusable sticky surface to ensure a solid fit which will be more reliably fixed than a magnetic attachment, and it has a multi-angle kickstand that works wonderfully to support the tablet on any table or even on your lap.

As mentioned, there’s a top flap that provides protection and easy access to the S Pen, which is a very clever way to keep that stored without complicating matters. The cover has a finely textured surface that increases grippiness, and it has proven resilient in terms of not picking up dirt or grime so far.

[gallery ids="1881809,1881811,1881808,1881807"]

The keyboard attaches via magnets to one side of the tablet, folding up to protect the display when not in use. It’s slim, but it still had defined keys with actual travel that feel really good to type with, and there’s something you probably weren’t expecting to see on an Android tablet keyboard – a built-in trackpad.

All of this is designed primarily for use with DeX, Samsung’s desktop-like software experience that’s aimed at boosting productivity (though you can use the trackpad in the standard Android interface, too). When it works well, the DeX experience truly makes the Tab S6 feel like a mini desktop, giving you the power to tackle tasks in multiple windows – including in multiple windows for the same apps. It’s great for things like seeing Slack open and working in multiple browser windows, along with your email client, for instance.

That said, there are definite limitations to DeX, including the need to re-open all your windows when switching back from standard Android mode, for instance. Not every app behaves well in this novel mode, either, since third-party ones especially aren’t designed for it, and there are quirks to the windowing (like overflowing and weird-sized windows) that make it occasionally a little strange to work with. Still, all in all it’s great to have the option, and can really increase your ability to do work on the road in the right circumstances.

Bottom line

Samsung Galaxy Tab S6 5

The Samsung Galaxy Tab S6 is, without a doubt, the best Android tablet available. It combines top notch hardware with Samsung’s evolving DeX approach to mobile productivity, and while DeX isn’t perfect in all settings, it’s at the very least not doing any harm and you’re better off having it available vs. not. Meanwhile, the Tab S6 working in standard Android mode is an excellent, super-fast media consumption and photo editing powerhouse. If you’re in the market for a tablet, the Tab S6 is an easy choice.

  • Nu chevron_right

    Le Samsung Galaxy Fold est livré avec de très nombreuses mises en garde pour éviter le pire

    news.movim.eu / Numerama – Friday, 13 September - 13:16

La nouvelle version du Galaxy Fold a commencé à être distribuée en France. Parmi les premières choses que l'on remarque, il y a cette longue, très longue liste de recommandations importantes avant utilisation que Samsung a rajoutées. [Lire la suite]

Abonnez-vous à notre chaîne YouTube pour ne manquer aucune vidéo !

  • Nu chevron_right

    Smart TV 4K : la meilleure offre de la rentrée se trouve chez Samsung

    news.movim.eu / Numerama – Thursday, 12 September - 16:39

Le #BonPlan du jour : jusqu'au 30 septembre, Fnac et Darty proposent une belle remise sur un téléviseur 4K HDR 55 pouces de Samsung qui passe à 659 euros au lieu de 899 euros. [Lire la suite]

Abonnez-vous à notre chaîne YouTube pour ne manquer aucune vidéo !

  • Jo chevron_right

    [TEST] Samsung Galaxy Note 10 : Repousser les limites de l’excellence

    news.movim.eu / JournalDuGeek – Thursday, 12 September - 13:20

Crédits JDG

C’est désormais une tradition à la fin de l’été, Samsung a profité du mois d’août pour annoncer son nouveau Galaxy Note 10. Et cette fois, contrairement aux années précédentes ce n’est pas un, mais deux smartphones qui sont venus agrandir la famille Galaxy. En plus du très premium Note 10+, dont vous pouvez retrouver le test juste ici, la marque a aussi présenté le non moins performant Note 10. Avec son format de 151 x 71,8 x 7,9 mm pour 170 grammes, le smartphone à stylet arbore un design significativement plus compact que son prédécesseur le Note 9 , tout en assurant un écran Infinity-O à peine plus modeste de 6,3 pouces en HDR10+ (2280x1080p), équipé de la technologie Dynamic AMOLED qu’on retrouvait déjà sur les S10. Les finitions sont évidemment irréprochables, on n’en attendait pas moins de la part de Samsung (qui plus est à ce prix-là), et la prise en main très agréable grâce aux bordures latérales incurvées. On notera toutefois le design légèrement plus anguleux que le Note 9 au niveau des bordures inférieures et supérieures. Au niveau de ses coloris, le téléphone est disponible en deux déclinaisons sobres et élégantes, Argent Stellaire et Noir Cosmos .

Véritable signature de la gamme Galaxy Note, le S Pen est évidemment bien présent, et si son évolution n’est pas flagrante, le stylet bénéficie tout de même de quelques améliorations bien senties, notamment grâce à son accéléromètre intégré. En écoutant la musique ou depuis l’appareil photo, les Air Actions permettent ainsi de contrôler à distance et par geste certaines fonctionnalités de l’appareil, comme le changement de mode ou le zoom directement depuis l’accessoire. Même si elle était déjà bien suffisante sur le Note 9, la batterie du S Pen a également été revue largement à la hausse, et ne nécessite que quelques minutes de chargement pour plusieurs heures d’utilisation.

À l’intérieur de la boîte, on retrouve en plus des traditionnels guides d’utilisation, une paire d’écouteurs filaires intra-auriculaires AKG, ainsi qu’un bloc chargeur de 25W, et un câble USB-C vers USB-C. Pour son Note 10, Samsung s’affranchit des boutons superflus , en se limitant à une barre de volume, et à un bouton unique situé sur le côté gauche de l’appareil. Polyvalent, ce dernier permet non seulement de déverrouiller l’appareil, mais aussi de déclencher l’appareil photo (double appui), et de lancer l’assistant Bixby (appui long), qui ne semble décidément toujours pas prêt à rendre l’âme. Un lecteur d’empreinte ultrasonique sous l’écran emprunté au S10 vient compléter le tout, et signe une belle évolution par rapport au Note 9 , dont le capteur se cantonnait à l’arrière de l’appareil. Sans surprise, le Note 10 s’affranchit aussi de la prise jack, et devra désormais s’aligner sur les appareils Bluetooth, ou opter pour des écouteurs filaires équipés de connectique USB-C.

Concernant ses performances audio, le Note 10 intègre des haut-parleurs stéréo AKG répartis sur les arêtes supérieures et inférieurs du téléphone. Sans avoir la prétention d’une enceinte, le rendu simule un son à 360° qui remplit parfaitement ses fonctions. Rien à redire à ce niveau-là donc.

Sous le capot, le Galaxy Note 10 a beau ne pas s’aligner avec le surpuissant Note 10+, sa fiche technique a malgré tout de quoi laisser rêveur . Avec son SoC Exynos 9825 gravé en 7 nm, le téléphone n’a évidemment aucun mal à assurer une utilisation personnelle et professionnelle. Sans être spécifiquement dédié au gaming, la partie jeu vidéo n’est également pas en reste, puisque le Note 10 supporte n’importe quel titre, même 3D sans sourciller. Encore une fois, on est sur du sans-faute, la fluidité est de mise, et le téléphone ne surchauffe jamais.

Le processeur n’est pas le seul point fort sur lequel s’appuie le Samsung Galaxy Note 10. Avec ses 8 Go de RAM et ses 256 Go de stockage (sans extension de mémoire possible), le smartphone embarque aussi une puissante batterie de 3500 mAh, compatible charge rapide 25W, sans-fil, et Power-share. Après une journée d’utilisation, le téléphone garde encore une réserve suffisante pour tenir une demi-journée supplémentaire, et même charger si besoin une smartwatch ou des écouteurs compatibles. On tombe donc difficilement à cours de batterie, d’autant plus qu’il suffit de 45 minutes de charge pour remettre le téléphone à 100%.

Samsung Galaxy Note 10
Écran - 6,3 pouces
- Dynamic AMOLED
- HDR10+ (1080x2280)
SoC et GPU - Exynos 9825
- GPU Mali-G76 MP12
Mémoire - 8 Go de RAM
- 256 Go de stockage
- Pas d'extension mémoire
Coloris - Aura Glow
- Aura Black
Appareil photo - Capteur principal de 12 Mpx (double ouverture f/2.4 et f/1.5)
- Capteur secondaire téléphoto 2x de 12 Mpx (f/2.1)
- Capteur UGA de 16 Mpx (f/2.2)

- Capteur frontal de 10 Mpx (f/1.7)
Batterie - 3500 mAh
- Charge rapide 20W- Recharge sans-fil inversée PowerShare
Connectivité - USB-C
- Capteur d'empreinte ultrasonique sous l'écran
- NFC
- 2x NanoSIM
- Bluetooth 5.0
- Certification IP68
- Stylet amovible Bluetooth
Interface - Android 9.0 Pie
- One UI
Taille et Poids - 151 x 71,8 x 7,9 mm
- 168g
Prix de lancement 959€
Date de disponibilité 23 Août 2019

À l’exception des commandes gestuelles proposées par le S Pen dont on a déjà parlé, et qui se révèlent finalement assez anecdotiques, on ne note pas de grosse nouveauté concernant les performances photo du Galaxy Note 10 . Le smartphone reprend presque à l’identique le bloc du S10, autant dire que tout comme son prédécesseur, le résultat est généralement très bon quelle que soit la situation, malgré une légère tendance à surexposer un peu trop la photo.

À l’arrière, on retrouve un triple bloc photo, doté d’un capteur principal de 12 Mpx (double ouverture f/2.4 et f/1.5), d’un capteur secondaire destiné à la téléphoto x2 de 12 Mpx (f/2.1), ainsi qu’un dernier capteur de 16 Mpx en ouverture f/1.6, qui permet de réaliser des photos en ultra-grand-angle. Une jolie nouveauté par rapport au Note 9, qui souffre presque inévitablement de quelques déformations, comme c’est souvent le cas avec ce mode de prise de vue. En luminosité optimale, le rendu est parfait, pas grand-chose à dire à ce niveau-là . En conditions de faible luminosité, le mode nuit ne cache pas quelques faiblesses, mais réussit malgré tout à proposer un résultat finalement très correct malgré la présence de grain et le manque d’éclat des couleurs. Côté vidéo en revanche, on note quelques nouvelles fonctionnalités par rapport au Galaxy S10, elles aussi anecdotiques mais néanmoins sympathiques, comme par exemple le mode portrait vidéo qui permet d’ajouter certains effets à l’image.